Un projet pilote pour améliorer l’efficacité énergétique de maisons à Yellowknife

La ville de Yellowknife, aux Territoires du Nord-Ouest. (William Desaulniers/Radio-Canada)
L’Alliance énergétique de l’Arctique et la Ville de Yellowknife lanceront prochainement un projet pilote qui visera à diminuer les émissions de gaz à effet de serre de 26 maisons et à réduire leur facture en électricité.

En remplaçant les pompes de circulation antigel par des modèles plus écoénergétiques, la municipalité affirme que des résidents pourraient faire des économies d’environ 150 $ par an.

La Ville de Yellowknife prévoyait déjà de remplacer les pompes résidentielles de circulation, dont sont dotées les installations de chauffage, mais le partenariat avec l’organisme lui permet désormais d’installer des pompes qui utilisent des moteurs à commutation électronique.

L’Alliance énergétique de l’Arctique fait la promotion de l’efficacité énergétique et des énergies renouvelables aux Territoires du Nord-Ouest.

Le projet pilote doit débuter d’ici la fin de l’été sur la 54e Avenue, à Yellowknife. (Photo fournie par Kevin Cull)

La puissance d’une pompe de circulation résidentielle régulière avoisine les 85 watts, tandis que celle d’une pompe équipée d’un moteur à commutation électronique est d’environ 8 watts, selon la municipalité.

« Ce projet remplit l’un des objectifs du plan d’action organisationnel et communautaire de la Ville en matière de consommation énergétique : être plus écoénergétique et réduire les émissions [de gaz à effet de serre] », explique la porte-parole de la Ville, Alison Harrower, dans un courriel.

L’Alliance énergétique de l’Arctique affirme qu’un rabais de 175 $ sera octroyé pour chaque pompe à moteur à commutation électronique installée dans le cadre de ce projet pilote.

« N’importe quel propriétaire pourra bénéficier de ce rabais, et ce, même s’il ne procède pas au changement de pompe par l’intermédiaire de la Ville. »Kevin Cull, porte-parole de l’Alliance énergétique de l’Arctique

« Si [le projet pilote] porte ses fruits, nous espérons l’étendre à plus long terme, dit Kevin Cull. Nous devons encore voir où le projet nous mène et s’il fonctionne. »

Radio-Canada

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *