Embauche préférentielle de fonctionnaires autochtones : projet pilote au Yukon

Le bâtiment principal du gouvernement territorial. (Radio-Canada)
Le gouvernement du Yukon lance un projet pilote de 18 mois pour favoriser l’embauche d’Autochtones à des postes de fonctionnaires.

À compter du 1er octobre, les Autochtones du territoire, ou d’ailleurs au pays, qui détiennent les compétences requises pour le poste auront un avantage.

La mesure vise à rétrécir l’écart dans la représentativité autochtone au sein de la fonction publique, selon Ashley Kayseas, directrice de la diversité et de l’inclusion à la Commission de la fonction publique du Yukon.

« Présentement, le gouvernement du Yukon a une représentativité d’environ 15 % [au sein de ses employés]. Nous souhaitons atteindre environ 22 %. Il s’agit d’un écart important et, honnêtement, nos données ne font pas des pas de géant en un court laps de temps. »Ashley Kayseas, directrice de la diversité et de l’inclusion, Commission de la fonction publique du Yukon

Au territoire, les Autochtones représentent 23 % de la population et 22 % des Yukonnais en âge de travailler.

Le projet pilote prévoit que les membres des Premières Nations du territoire auront la priorité absolue à compétences égales, alors que les descendants autochtones venant d’ailleurs au pays profiteront d’une préférence.

Une représentation « adéquate » des Autochtones

Le gouvernement du Yukon est le plus important employeur au territoire, avec 5000 employés en date de 2018.

Dans un communiqué, le grand chef Peter Johnston a rappelé que l’embauche de fonctionnaires autochtones est une obligation du territoire.

« Veiller à ce que les Premières Nations du Yukon soient adéquatement représentées dans la fonction publique est une obligation prévue dans les ententes définitives. En instaurant l’embauche préférentielle, ce projet pilote fera augmenter la proportion d’Autochtones »Peter Johnston, grand chef du Conseil des Premières Nations du Yukon

Le communiqué précise que la préférence sera prise en compte à la fin du processus d’embauche, une fois toutes les évaluations terminées.

Radio-Canada

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *