Dans le Grand Nord canadien, le port du masque sera dorénavant obligatoire au Yukon

Les Yukonnais seront tenus de porter le couvre-visage dans tous les espaces publics intérieurs. (Narongpon Chaibot/Shutterstock)
Le premier ministre Sandy Silver a annoncé mardi que le port du couvre-visage sera obligatoire dans tous les lieux publics intérieurs du Yukon, à compter du 1er décembre, pour les personnes âgées de 2 ans et plus.

La nouvelle mesure annoncée lors du point de presse s’ajoute aux six autres règles de distanciation physique et de lavage des mains, par exemple.

« Nous sommes dans notre deuxième vague […] et nous devons changer nos comportements. »Sandy Silver, premier ministre du Yukon

Le premier ministre affirme que les détails entourant la mise en œuvre du port du masque et les exemptions seront publiés au cours des prochains jours.

« C’est un moment décisif, et nous en avons vécu, des moments décisifs, depuis le début de cette pandémie », a fait remarquer le médecin hygiéniste en chef, Brendan Hanley.

Le premier ministre du Yukon Sandy Silver et le médecin hygiéniste en chef Brendan Hanley ont tenu mardi leur point de presse hebdomadaire. (Alistair Maitland/Gouvernement du Yukon)

Le Yukon a recensé au total 38 cas de COVID-19, dont 14 qui sont toujours actifs. Le médecin hygiéniste en chef a toutefois affirmé qu’il s’attendait à recevoir la confirmation d’un autre cas actif au cours de la journée.

Brendan Hanley a par ailleurs mentionné des risques d’exposition au virus dans d’autres commerces de Whitehorse ainsi qu’à Dawson, en plus de ceux déjà annoncés.

La liste la plus récente :

  • Canadian Tire et l’épicerie Independent, le 17 novembre
  • Starbucks de la rue Chilkoot Way, entre le 12 et le 18 novembre
  • le restaurant Tony’s Pasta and Seafood House, le soir du 14 novembre
  • l’épicerie General Store de Dawson, le 15 novembre
  • le centre Better Bodies, les 12, 13, 14 et 16 novembre
  • le vol 573 d’Air North, le 15 novembre

Jusqu’ici, il y a eu 26 inculpations en vertu de la loi sur les mesures civiles d’urgence, en majorité pour ne pas avoir respecté l’isolement. Le cas le plus récent remonte à la semaine dernière.

« Oui, il y a les deux cas qui viennent de Dawson, mais la seule exposition publique est au General Store à Dawson […] peut-être que ça va rassurer la population à Dawson. »Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon
Rassemblements en « bulle » seulement

Le médecin hygiéniste en chef demande aux Yukonnais de limiter leurs fréquentations aux gens qui se trouvent dans leur « bulle domestique ».

« Les vacances seront très différentes cette année pour encourager les rassemblements bien espacés, bien [réglementés] à l’extérieur, qui seront un moyen pour les citoyens de célébrer les Fêtes. »Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon

Les rassemblements de plus de 10 personnes à l’intérieur sont toujours interdits. « Je suis particulièrement inquiet des rassemblements spontanés en dehors des bulles domestiques », a par ailleurs affirmé Brandan Hanley.

Toutefois, le médecin hygiéniste en chef n’envisage pas de devoir resserrer les règles pour la période des Fêtes, pourvu que la propagation ne s’aggrave pas et qu’il n’y ait toujours pas de transmission communautaire.

 

Radio-Canada

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *