La Norvège ouvre de nouvelles zones de forage arctique pour l’exploration pétrolière

La plateforme norvégienne de forage Johan Sverdrup oilfield au large de la mer du Nord. (Carina Johansen/NTB Scanpix/Reuters)
Oslo a annoncé le 19 novembre, l’ouverture aux entreprises de 136 blocs d’exploration pétrolière et gazière. La région visée est située dans la mer de Barents et la mer de Norvège.

Dans un communiqué de presse, la Direction norvégienne des hydrocarbures (NPD) explique se baser sur la publication en 2020 d’un rapport énergétique indiquant l’existence d’importantes ressources « qui restent encore à découvrir ».

« Les entreprises auront accès à des superficies qui n’étaient pas disponibles jusqu’à présent. »Torgeir Stordal, directeur de l'exploration à la Direction norvégienne des hydrocarbures norvégienne

L’activité d’exploration au large de la Norvège s’est effondrée en 2020 après la chute du prix du pétrole, conséquence de la crise économique qui touche la planète depuis l’arrivée de la pandémie de COVID-19.

Les entreprises de forage exploitent présentement au large de la Norvège seulement 30 puits d’exploration, du jamais-vu en quinze ans, rappelle l’agence gouvernementale. La Norvège est le plus grand producteur de pétrole et de gaz d’Europe occidentale.

« Sans nouvelles découvertes, la production de pétrole et de gaz pourrait diminuer rapidement après 2030. Les nouvelles technologies d’exploration et les grandes analyses de données peuvent contribuer à de nouvelles découvertes. »Torgeir Stordal, directeur de l'exploration à la Direction norvégienne des hydrocarbures

La décision de la NPD demeure controversée, notamment auprès des organisations environnementales qui contestent l’ouverture de nouvelles licences de plateforme de forage dans la région arctique. Elles accusent la Norvège d’enfreindre sa propre Constitution et de renier ses engagements envers l’accord de Paris sur le climat et le réchauffement climatique.

La Cour suprême du pays devra d’ailleurs se prononcer sur la question d’ici la fin de l’année.

Ismaël Houdassine, Regard sur l'Arctique

Ismaël Houdassine, Regard sur l'Arctique

Ismaël Houdassine est diplômé en journalisme de l’Université de Montréal. Il commence sa carrière comme reporter et journaliste culturel. Avant de rejoindre l’équipe de Radio-Canada, il a collaboré durant plusieurs années pour plusieurs médias, notamment l’Agence QMI et Le HuffPost.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *