Une nouvelle plateforme culturelle en ligne consacrée à la littérature inuit

Livre “The Fox Wife” de Beatrice Deer. (Inhabit Media)
Baptisée Littératures inuites, cette ressource en ligne est proposée par le Laboratoire international de recherche sur l’imaginaire du Nord, de l’hiver et de l’Arctique de l’Université du Québec à Montréal (UQAM).

L’objectif de ce site trilingue (français, anglais, inuktitut) est de permettre de mieux connaitre les communautés inuit qui ont écrit sur leur culture, leur territoire et leur vision du monde, de découvrir leurs œuvres et de saisir leur perception de l’histoire.

Ainsi les internautes pourront trouver une flopée d’information, notamment des biographies d’écrivains du Nunavik, du Nunavut, du Nunatsiavut et du Groenland. En plus d’une chronologie culturelle tirée aux œuvres, on peut également consulter une présentation d’œuvres écrites par les Inuits des régions arctiques.

« Les Inuit eux-mêmes écrivent depuis maintenant deux siècles en inuktitut (avec des variations selon les territoires), en danois, en anglais et en français. Ces textes, de l’intérieur de l’Arctique, sont souvent méconnus, mais nous permettent enfin d’entendre la voix de ceux et de celles qui vivent dans le monde inuit. »Littératures inuites

À ce titre, signalons la parution d’un premier recueil (français, anglais, inuktitut) de poésie de Taqralik Partridge. Dans livre titré Curved against the hull of a peterhead, la poétesse, performeuse, chanteuse de gorge et conservatrice rassemble plusieurs écrits qu’elle a présentés au cours des dernières années, pour la plupart lors de soirées de « spoken word » ou de poésie orale.

Les œuvres de Taqralik Partridge font état de la colonisation et de la violence, dans une imagerie qui évoque les relations familiales et l’observation sociale. Ajoutons à cela, la première édition en format poche d’un livre inuit, celui d’Homo Sapienne la Groenlandaise Niviaq Korneliussen.

Logo du site «Littératures inuites». (UQAM)

La plateforme Littératures inuites a été créée à l’initiative et sous la responsabilité du Laboratoire international de recherche sur l’imaginaire du Nord, de l’hiver et de l’Arctique. Rappelons que le Laboratoire est un lieu de recherche, de documentation, de diffusion, de mise en valeur et d’expertise sur l’imaginaire du Nord et de l’hiver en culture, littérature, cinéma, arts visuels et société.

Il vise notamment à favoriser les comparaisons entre les différentes cultures nordiques, qu’elles soient québécoise, inuit (du Nunavik, Nunatsiavut, Nunavut et Groenland, notamment), scandinaves (islandaise, norvégienne, danoise, suédoise et féroïenne), finlandaise, russe, alaskaïenne, canadienne-anglaise et des Premières Nations.

Ismaël Houdassine, Regard sur l'Arctique

Ismaël Houdassine est diplômé en journalisme de l’Université de Montréal. Il commence sa carrière comme reporter et journaliste culturel. Avant de rejoindre l’équipe de Radio-Canada, il a collaboré durant plusieurs années pour plusieurs médias, notamment l’Agence QMI et Le HuffPost.

2 réflexions sur “Une nouvelle plateforme culturelle en ligne consacrée à la littérature inuit

  • vendredi 22 janvier 2021 à 05:53
    Permalien

    Très heureux d’avoir une information donnée par les peuples eux-mêmes du groenland et de l’Antarctique.
    J’aimerai continuer à pouvoir voir et entendre d’avantageuse cette culture pas assez connue, mais encore réelle.
    Merci.

    Répondre
    • lundi 25 janvier 2021 à 03:34
      Permalien

      Merci pour cet article.
      Pourriez-vous publier le lien qui mène directement à cette plate-forme ?
      Cela la rendrait vraiment visible.

      Répondre
Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.