Des oiseaux originaires du Canada arctique et du Groenland retrouvés morts en Normandie

Les bécasseaux maubèches, Calidris canutus, font partie d’une espèce de gros oiseaux limicoles de la famille des Scolopacidae. (U.S. Fish and Wildlife Service Northeast Region)
Un guide ornithologique français s’inquiète d’avoir trouvé les cadavres de dizaines de bécasseaux maubèches. Les décès de ces oiseaux arctiques originaires du Canada et du Groenland seraient dus au virus de la grippe aviaire.

Les cadavres ont été localisés cette semaine le long du littoral de la ville Granville en Normandie. Des spécimens avaient été envoyés pour analyse afin de comprendre ce qui aurait pu provoquer leur mort. L’Office français de la biodiversité a ensuite confirmé la présence du virus de l’Influenza aviaire dans le corps des oiseaux.

Dans une entrevue publiée mercredi par le quotidien Ouest-France, Sébastien Provost, guide ornithologue naturaliste, a expliqué avoir observé en direct des individus malades, « tête penchée vers le bas », dont plusieurs, à l’agonie. « Des corneilles noires ont, à plusieurs reprises, tué des oiseaux malades sous mes yeux », a-t-il ajouté.

« Pour le moment, le problème concerne surtout (pas uniquement) le bécasseau maubèche. Bretagne vivante m’a informé que certains individus malades ont aussi été vus sur le littoral sud de la baie. »Sébastien Provost, guide ornithologue naturaliste

Les bécasseaux maubèches se font plutôt rares dans cette région de l’Hexagone puisqu’en très grande majorité, ils hivernent dans la Terre de Feu, sur la pointe sud de l’Amérique du Sud.

Toutefois, la baie du Mont-Saint-Michel – situé à environ 60 kilomètres au sud de Granville – abrite pendant les hivers des dizaines de milliers de ces oiseaux migrateurs, ce qui représente 1% de la population mondiale. L’animal y est d’ailleurs classé comme espèce patrimoniale.

Les bécasseaux maubèches – considérés en voie de disparition – se reproduisent dans la toundra humide du centre de l’Arctique canadien. On trouve au pays trois des six sous-espèces de bécasseaux maubèches.

Ismaël Houdassine, Regard sur l'Arctique

Ismaël Houdassine est diplômé en journalisme de l’Université de Montréal. Il commence sa carrière comme reporter et journaliste culturel. Avant de rejoindre l’équipe de Radio-Canada, il a collaboré durant plusieurs années pour plusieurs médias, notamment l’Agence QMI et Le HuffPost.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.