La vente de l’entreprise minière TMAC Resources désormais finalisée au Nunavut

La mine d’or Doris North est située dans la région de Hope Bay, dans l’ouest du Nunavut. (Commission du Nunavut chargée de l’examen des répercussions)
L’entreprise minière Agnico Eagle a conclu mardi le rachat de TMAC Resources et de sa mine de Hope Bay, dans l’ouest du Nunavut, dont la viabilité financière était devenue incertaine.

Les deux entreprises avaient annoncé cette transaction au début du mois de janvier et espéraient la régler d’ici le 8 février.

« La transition a déjà commencé, et nous sommes impatients de tirer parti du succès obtenu par TMAC [Resources] dans la région de Kitikmeot, au Nunavut, en créant un excellent lieu de travail et en contribuant positivement aux communautés. »Dominique Girard, vice-président des opérations au Canada et en Europe Agnico Eagle

TMAC Resources devait initialement passer aux mains de l’entreprise chinoise Shandong Gold Mining, mais Ottawa a rejeté la vente après avoir mené un examen relatif à la sécurité nationale des investissements, comme l’exige la Loi sur investissement Canada.

Le montant de la vente est d’environ 286,6 millions de dollars. Agnico Eagle avait promis de reprendre la proposition de Shandong Gold Miningk qui avait déjà reçu le feu vert des actionnaires de TMAC Resources.

Le montant représente un achat des parts à 2,20 $ l’action, alors que Shandong Gold Mining proposait 1,75 $ l’action.

L’ancien directeur général de TMAC Ressources, Jason Neal, s’est dit ravi d’accueillir Agnico Eagle à Hope Bay et dans la région de Kitikmeot : « Agnico Eagle est l’un des plus importants producteurs d’or au monde, un champion canadien et [elle] a des activités au Nunavut depuis plus d’une décennie avec une grande expérience auprès des communautés, de [ses] employés et de l’environnement. »

TMAC Ressources exploitait depuis plusieurs années une mine d’or à Hope Bay, à environ 125 kilomètres au sud-ouest de Cambridge Bay, dans le sud-ouest du territoire.

Le site nécessite toutefois d’importants investissements en infrastructures, notamment la construction d’une nouvelle usine, qui coûtera 680 millions de dollars.

Radio-Canada

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *