COVID-19 dans le Grand Nord canadien : une première infection confirmée à Iqaluit au Nunavut

La ville d’Iqaluit, au Nunavut. (Matisse Harvey/Radio-Canada)
Une première infection au virus qui cause la COVID-19 a été repérée à Iqaluit. Il n’y avait plus de personnes infectées au Nunavut depuis le 20 mars 2021. Pour freiner toute possible propagation, le médecin hygiéniste en chef du territoire, Micheal Petterson, resserre les restrictions sanitaires dans la capitale à compter de 7 h, le jeudi 15 avril.

« La personne touchée est en isolation et se porte bien », dit le Dr Patterson dans un communiqué publié tard en soirée mercredi. « Nous avons lancé le traçage de ses contacts dans la communauté et nous tentons d’identifier rapidement les contacts à haut risque », ajoute-t-il.

Les autorités sanitaires du territoire demandent à tous les habitants d’Iqaluit de rester chez eux autant que possible et de restreindre leurs contacts avec les autres membres de la communauté, y compris les membres de leur famille qui habitent dans d’autres foyers.

« À compter de 7 h le jeudi 15 avril, tous les commerces et bureaux gouvernementaux non essentiels doivent fermer », ajoute le communiqué. « Les rassemblements dans les résidences privées sont limités aux membres d’un même foyer plus cinq en cas d’urgence seulement, et les rassemblements à l’extérieur sont limités à cinq personnes. »

Les rassemblements à l’intérieur sont interdits et les écoles d’Iqaluit sont fermées pour le reste de la semaine, ajoute le communiqué qui rappelle que le port du masque est obligatoire dans la capitale du Nunavut.

Les personnes qui ont quitté Iqaluit le 13 avril ou après doivent immédiatement s’isoler là où elles se trouvent pour 14 jours. « Les voyages non essentiels sont fortement déconseillés », ajoutent les autorités sanitaires.

Ailleurs au Nunavut

Dans les autres communautés de l’île de Baffin et à Rankin Inlet, les commerces peuvent rester ouverts, mais doivent strictement observer les mesures sanitaires et la distanciation sociale. Dans ces communautés, les rassemblements dans les résidences sont limités aux membres de la résidence, plus 15 personnes, et les rassemblements extérieurs sont limités à 100 personnes.

Le maximum de personnes permises dans les autres lieux intérieurs et le plus petit chiffre entre 50 ou 50 % de la capacité du lieu en question. Les écoles de ces communautés doivent passer à l’étape 2 du confinement.

« Restez calme »

Le premier ministre Joe Savikataaq demande aux habitants du territoire de rester calme et de respecter scrupuleusement les mesures sanitaires en place.

« Je suis heureux que la campagne de vaccination du Nunavut soit en bonne voie. »Joe Savikataaq, premier ministre du Nunavut

« Plus de 3400 Iqalummiut [résidents d’Iqaluit] ont reçu une première dose du vaccin Moderna et plus de 2000 autres ont reçu leur deuxième dose », ajoute-t-il. En 2016, la capitale comptait 7082 habitants, selon Statistique Canada, dont 5300 personnes de 19 ans et plus.

Les autorités sanitaires ont annoncé une conférence de presse jeudi à 11 h.

Radio-Canada

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *