Dans le Grand Nord Canadien, près de 11 millions $ pour brancher une communauté autochtone à l’Internet haute vitesse

La communauté de Whatì, dans les Territoires du Nord-Ouest, compte un peu moins de 500 habitants. (Mark Rendell/CBC)
Les gouvernements du Canada, des Territoires du Nord-Ouest et de la Première Nation des Tłı̨chǫ (Tlichos) investiront près de 11 millions de dollars pour connecter la collectivité de Whatì et ses quelque 152 ménages à l’Internet haute vitesse.

De ce montant, 8 millions proviendront de différents programmes d’Ottawa, 1,4 million, du gouvernement des Territoires du Nord-Ouest, et le gouvernement Tlicho investira 1,5 million.

Le projet consiste à connecter la collectivité de Whatì à la ligne de fibre optique qui rejoint déjà Yellowknife en passant par la route toute saison de la région des Tlichos, présentement en construction.

Les travaux devraient se terminer cet automne en même temps que la construction de la route permanente.

En conférence de presse jeudi, la ministre de l’Industrie, du Tourisme et de l’Investissement des Territoires du Nord-Ouest, Caroline Wawzonek, a tout de même affirmé qu’il pourrait y avoir plus de travail à faire pour connecter la fibre optique aux ménages.

Ce projet doit permettre à Ottawa de respecter son objectif de relier 98 % des Canadiens à des réseaux Internet haute vitesse d’ici 2026 et la totalité de la population d’ici 2030.

Selon le chef de Whatì, Alfonz Nitsiza, l’accès à l’Internet haute vitesse viendra donner à sa communauté de meilleures occasions pour tous ses résidents, autant en matière d’affaires que d’éducation ou de santé.

« Parfois, nous ne pouvons pas nous connecter à Internet du tout, car le réseau est très mauvais. Je suis chanceux de pouvoir me joindre à vous par zoom aujourd’hui. »Alfonz Nitsiza, chef de Whatì

L’accès à des connexions Internet rapides et fiables est essentiel pour tous ceux qui vivent et travaillent dans les Territoires du Nord-Ouest, ajoute le ministre fédéral des Affaires du Nord, Daniel Vandal.

« Cet investissement […] contribuera à créer des emplois, à améliorer la prestation de services essentiels comme les soins de santé et les services d’apprentissage en ligne, et à garder les familles branchées », conclut-il.

Selon Caroline Wawzonek, la pandémie de la COVID-19 n’a fait qu’accentuer davantage le besoin d’avoir un Internet fiable dans toutes les maisons ténoises.

Mario De Ciccio, Radio-Canada

Mario De Ciccio, Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *