COVID-19 : la Suède lève les restrictions d’entrée pour les voyageurs venant des pays nordiques

Les voyageurs en provenance de Norvège, du Danemark, de l’Islande et de la Finlande ne seront plus obligés de présenter un test PCR négatif pour entrer en Suède. (Claudio Bresciani/TT News Agency via Reuters)

La Suède a annoncé vendredi la levée des restrictions d’entrée liées à la COVID-19 pour les voyageurs venant des pays nordiques à partir de lundi prochain.

C’est le ministre de l’Intérieur, Mikael Damberg, qui a fait cette annonce au nom de son gouvernement, selon la radio publique suédoise.

Les voyageurs en provenance de Norvège, du Danemark, de l’Islande et de la Finlande ne seront plus obligés de présenter un test PCR négatif pour entrer en Suède.

Ce test de moins de 48 heures demeure toujours requis pour les voyageurs de 18 et plus venant des pays de l’Union européenne. Le gouvernement suédois a décidé de reconduire cette exigence jusqu’à la fin du mois de juin.

Un résultat de test pour la COVID-19 négatif n’est valable que pendant 48 heures. Cette exigence s’applique aux citoyens étrangers âgés de 18 ans et plus, avec certaines exemptions.

Quant aux voyageurs en provenance des pays hors Union européenne, il leur sera toujours interdit d’entrer en Suède. Cette mesure restera en vigueur jusqu’au 31 août.

Les raisons de cette extension sont dues à « l’incertitude persistante concernant l’infection », affirme le gouvernement suédois dans un communiqué.

Mikael Damberg, le ministre suédois de l’Intérieur Photo prise à Sarajevo en Bosnie le 6 octobre 2020 (Elvis Barukcic/AFP via Getty Images)
« L’autorisation des voyages dans la région nordique est la première étape de l’ouverture des voyages de et vers la Suède. Cela doit se faire progressivement et de manière responsable. Dans le même temps, le gouvernement maintient un dialogue étroit avec l’Agence suédoise de la santé publique. »Mikael Damberg

De son côté, le ministère des Affaires étrangères suédois avait annoncé mardi dernier le maintien de sa recommandation d’éviter tout voyage non essentiel jusqu’au 1er juillet dans la majorité des pays du monde. Mais, ayant noté une certaine amélioration, le ministère suédois a retiré certains pays de cette liste.

« À partir du 1er juin, l’avis de ne pas voyager dans plusieurs pays en dehors de l’Union européenne sera levé. Ces pays sont : l’Australie, Israël, la Nouvelle-Zélande, le Rwanda, Singapour, la Corée du Sud et la Thaïlande », indique le ministère suédois des Affaires étrangères par voie de communiqué.

Cette liste est basée sur celle établie par l’Union européenne.

La Suède a annoncé jeudi un plan de levées des restrictions sanitaires en cinq étapes.

« La levée des restrictions se fait de manière responsable et avec la préparation nécessaire pour faire face à une situation où le taux d’infection pourrait à nouveau augmenter. Si les choses tournent mal, nous sommes prêts à arrêter ces allègements », a déclaré lors d’une conférence de presse le premier ministre suédois Stefan Löfven, comme le rapportait l’AFP.

La Suède a enregistré 1 068 473 cas de COVID-19 depuis le début de la pandémie. Et 14 451 personnes en sont mortes.

Samir Bendjafer, Regard sur l'Arctique

Samir Bendjafer est détenteur d'un bacalauréat en informatique de l'Université de Bab Ezzouar (Alger) et d'un diplôme en journalisme de l'Université de Montréal. En 1997, il entame sa carrière de journaliste en Algérie en pleine révolution internet dans les journaux , avant le passage au journalisme 2.0 et les médias sociaux. A partir de 2005, Il a travaillé comme correspondant de presse basé à Montréal tout en publiant régulièrement dans les médias locaux montréalais. Sa curiosité et son penchant naturel à aller au-delà des apparences sont à la base de sa passion pour le journalisme.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.