Une aide pour lutter contre la COVID-19 dans le Grand Nord canadien

82 % des infections à la COVID-19 ont touché les Yukonnais non vaccinés. (Photo : Radio-Canada)

En raison d’une éclosion de cas de COVID-19, le territoire du Yukon dans le Grand Nord canadien recevra, à sa demande, une aide du gouvernement fédéral.

Plusieurs agences et ministères fédéraux « travaillent avec le gouvernement du Yukon pour dépêcher un plus grand nombre de professionnels de la santé publique pour aider à la coordination et à la recherche des contacts, ainsi qu’en matière de services sociaux et de matériel de laboratoire pour les tests et la vaccination et d’équipements de protection individuelle », indique un communiqué du ministère de la Sécurité publique.

Le Yukon compte 90 cas de COVID-19 actifs pour une population de 38 630 habitants. Le territoire compte 484 cas depuis le début de la pandémie et a enregistré 6 décès.

« Nous sommes maintenant dans une tendance d’environ 15 à 20 nouveaux cas par jou, une sorte d’état stable », affirmait, la semaine dernière, Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon.

À la fin du mois de juin, ce dernier affirmait que cette vague arrive à un moment où le système de santé du territoire était saturé et le personnel épuisé, selon ce que rapportait Radio-Canada.

« On a cette éclosion, cette vague, à un moment où les gens étaient déjà épuisés après un an et demi sans vacances ou avec très peu de vacances […] Et tout à coup, on a des demandes très lourdes sur le personnel », avait-il affirmé.

Il avait expliqué aussi que 82 % des infections ont touché les personnes non vaccinées. La vague d’infection aurait pu être plus grave si le taux de vaccination à deux doses n’avait dépassé les 76 %, le plus grand à l’échelle du Canada.

Notre gouvernement reconnaît que la pandémie de COVID-19 continue d’affecter les communautés à travers le Canada, y compris le Yukon. Avec l’approbation de cette demande d’aide, notre gouvernement continuera d’être là pour aider le Yukon à stopper la propagation de ce virus et à assurer la sécurité des gens. Je tiens à remercier les travailleurs de première ligne, les responsables de la santé publique et les partenaires autochtones et territoriaux pour leur leadership continu. En travaillant ensemble, en fournissant les ressources nécessaires et en poursuivant la campagne de vaccination, nous traverserons ensemble cette période difficile.Daniel Vandal

À rappeler que ce soutien « s’ajoute aux 100 membres des Forces armées canadiennes actuellement affectées au Yukon après une demande d’aide distincte associée à l’intervention contre les inondations. », selon la même source.

CORRECTION

Un version précédente de ce texte rapportait, par erreur, une citation du ministre Vandal qui ne correspondait pas au sujet abordé. La présente version du texte a été corrigée.

Samir Bendjafer, Regard sur l'Arctique

Samir Bendjafer est détenteur d'un bacalauréat en informatique de l'Université de Bab Ezzouar (Alger) et d'un diplôme en journalisme de l'Université de Montréal. En 1997, il entame sa carrière de journaliste en Algérie en pleine révolution internet dans les journaux , avant le passage au journalisme 2.0 et les médias sociaux. A partir de 2005, Il a travaillé comme correspondant de presse basé à Montréal tout en publiant régulièrement dans les médias locaux montréalais. Sa curiosité et son penchant naturel à aller au-delà des apparences sont à la base de sa passion pour le journalisme.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.