Grand Nord canadien : un nouveau bâtiment temporaire pour accueillir les sans-abri de Yellowknife

L’immeuble récemment occupé par Aurora Village, mieux connu par certains comme l’ancien immeuble de la Légion, est l’option préférée par la ministre de la Santé pour un refuge de jour temporaire. (Graham Shishkov/CBC)
La ministre de la Santé et des Services sociaux des Territoires du Nord-Ouest, Julie Green, propose d’utiliser le bâtiment récemment occupé par Aurora Village, avenue Franklin, comme refuge de jour temporaire pour accueillir les personnes en situation d’itinérance à Yellowknife.

Dans une lettre ouverte adressée aux résidents de Yellowknife, la ministre et députée de Yellowknife Centre a indiqué que son équipe avait choisi l’immeuble du 4709, avenue Franklin comme étant la meilleure solution pour répondre aux besoins des itinérants avec l’arrivée de l’hiver.

« Les gens ont besoin de pouvoir se déplacer facilement des refuges de nuit du centre-ville, ouverts de 19 h à 7 h, vers un endroit sécuritaire, explique Julie Green. S’ils ne peuvent pas se rendre à pied au centre de jour, ils devront se tourner vers les cages d’escalier, les portiques, les restaurants ou tout autre endroit où ils peuvent se mettre à l’abri du froid. »

Selon la ministre, l’immeuble a été choisi parmi une poignée d’options parce qu’il peut accueillir 60 personnes et nécessite peu de rénovations.

Dans le passé, le choix d’un endroit pour abriter le centre de jour de façon permanente ou temporaire a toujours attiré une vague de contestation de la part de résidents et de commerces de Yellowknife.

La ministre espère cette fois avoir l’appui des résidents et du conseil municipal pour ouvrir le nouveau refuge en octobre.

Le gouvernement a demandé au public au cours des dernières semaines de lui suggérer des endroits où établir le refuge de jour. Le bâtiment de l’avenue Franklin s’est avéré le meilleur choix, selon la ministre. (Graham Shishkov/CBC)
Un dossier controversé

Les autorités territoriales peinent depuis des années à trouver un endroit permanent où accueillir les itinérants de Yellowknife pendant la journée.

Le refuge actuel n’a pas la capacité d’accueillir tous les clients, surtout l’hiver, et a dû réduire sa capacité au cours de la dernière année pour respecter les mesures sanitaires.

Le refuge, qui partage ses installations avec le centre de dégrisement, a d’ailleurs dû fermer ses portes pour une période indéterminée la semaine passée, car un trop grand nombre d’employés avait contracté la COVID-19.

Aux prises avec le même problème de capacité l’an dernier, la ministre des Affaires municipales et communautaires avait dû déclarer l’état d’urgence pour établir son refuge temporaire dans l’ancien bâtiment du Side Door, dans la 49e Rue.

La ministre de la Santé et des Services sociaux des Territoires du Nord-Ouest, Julie Green (Mario De Ciccio/Radio-Canada)

En raison de l’état d’urgence, le gouvernement avait pu réquisitionner l’immeuble, sans avoir besoin de l’approbation du conseil municipal de Yellowknife et sans avoir à affronter les opposants au projet.

Avec sa lettre ouverte, la ministre de la Santé espère éviter un grand débat comme l’année dernière en ouvrant le dialogue avec les entreprises et les résidents inquiets.

« Avec votre soutien local pour un refuge avenue Franklin, je sais que nous pourrons travailler ensemble pour le bien de tout le monde. Nous ne souhaitons pas en venir aux mêmes mesures lourdes, mais nécessaires, que le gouvernement a dû prendre l’hiver dernier », a-t-elle dit.

Mario De Ciccio, Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.