Preuve de vaccination : deux territoires du Nord canadien adoptent le code QR

Les résidents du Nunavut et des Territoires du Nord-Ouest peuvent dès à présent demander leur preuve vaccinale qui contient un code QR. (archives) (Photo : Getty Images/iStockPhoto/Happy_Vector)

Pour se conformer aux exigences du gouvernement fédéral, les gouvernements des Territoires du Nord-Ouest et du Nunavut donnent accès à un certificat de vaccination comportant un code QR. Un document qui devrait faciliter les déplacements de leurs habitants dans le reste du Canada.

Dans un communiqué de presse publié mardi, le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest annonce que les résidents peuvent accéder immédiatement au formulaire en ligne pour télécharger leur certificat de preuve de vaccination.

« Le format est normalisé pour permettre son utilisation dans tout le pays », peut-on lire dans le communiqué.

Auparavant, les résidents étaient invités à demander une preuve de vaccination par courriel, puis à venir chercher une copie papier en personne plusieurs jours ouvrables plus tard.

La ministre de la Santé du territoire, Julie Green, explique que le gouvernement territorial a travaillé en étroite collaboration avec ses homologues territoriaux et provinciaux, ainsi qu’avec le gouvernement fédéral, pour mettre au point la preuve de vaccination à l’échelle du Canada.

« Cette nouvelle façon d’accéder à votre carnet de santé de vaccination COVID-19 est rapide, facile et sécuritaire. J’encourage tout le monde à utiliser le formulaire en ligne », précise Mme Green.

Pour les deux territoires, la preuve de vaccination comprend le nom du résident, sa date de naissance, ainsi que les dates et la description des vaccins administrés et le code QR.

Au Nunavut, ce nouveau certificat de vaccination standardisé s’obtient gratuitement en se présentant en personne, dans son centre de santé local, à la santé publique d’Iqaluit ou à l’Hôpital général Qikiqtani.

Une session de remise de certificats se tiendra également à la salle des cadets d’Iqaluit les 14 et 15 octobre, de 13 h à 19 h.

Attention toutefois, dans un communiqué envoyé mardi, la santé publique du Nunavut précise que « le certificat ne remplace pas la lettre d’exemption pour déplacements émise par le bureau de l’administrateur en chef de la santé publique. »

Le territoire conseille aussi à ses résidents de demander le certificat seulement quelques jours avant le voyage prévu, mais précise qu’il continue de déconseiller les déplacements non essentiels.

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.