Le Conseil de l’Arctique organise sa première réunion plénière sous la présidence russe

La première réunion plénière sous la présidence russe se déroulera dans la ville arctique de Salekhard. (Vasily Fedosenko/Reuters)
Du 1er au 2 décembre, la Russie invite tous les représentants du Conseil de l’Arctique à la première réunion plénière. La rencontre aura lieu sous sa présidence à Salekhard, dans la région de Yamalo-Nenets, à l’extrême nord du pays.

La réunion hybride (virtuelle et en présentiel) rassemblera les représentants des 8 États arctiques, de 6 organisations autochtones permanentes, de 6 groupes de travail et de 38 États et organisations observateurs. Les travaux porteront sur les projets en cours et émergents du Conseil de l’Arctique, de ses initiatives sur la lutte contre les émissions de carbone noir et de méthane, et des activités liées au milieu marin.

Notons que le thème principal de la présidence russe est : « Une gouvernance responsable pour un Arctique durable ». Moscou affirme en faire « un principe directeur » ayant pour objectif de promouvoir le développement durable de la région dans ses dimensions environnementales, sociales et économiques.

« Le programme de notre présidence reflète la nécessité d’une action commune pour le développement durable de la région et le renforcement de notre coopération avec nos partenaires dans toute la région arctique et au-delà », a déclaré dans un communiqué transmis aux médias Nikolay Korchunov, ambassadeur président des hauts fonctionnaires de l’Arctique.

« Pour parvenir à un avenir durable et prospère dans l’Arctique, nous devons nous concentrer sur des approches qui sont collectives. »Nikolay Korchunov, ambassadeur président des hauts fonctionnaires de l'Arctique

Parmi les points les plus importants de l’ordre du jour figurent plusieurs chantiers, notamment le développement socio-économique durable de l’Arctique, la préservation des écosystèmes, ou la collaboration du Conseil sur les questions liées au milieu marin.

« Dans le cadre du suivi de la réunion de Salekhard, nous sommes impatients d’entamer le processus de mise en œuvre de notre vision stratégique commune pour l’avenir de l’Arctique », a affirmé M. Korchunov.

Le rendez-vous sera aussi l’occasion d’entériner l’accord de coopération signé en 2019 entre le Conseil de l’Arctique et le Conseil économique de l’Arctique. « Cette session vise à évaluer les progrès et les possibilités de coopération, notamment entre les groupes de travail respectifs des Conseils », a indiqué l’organisation.

Le Conseil de l’Arctique est un forum intergouvernemental qui se compose de huit États arctiques (Canada, Danemark, États-Unis, Finlande, Islande, Norvège, Suède, Russie) et six organisations internationales de peuples autochtones à titre de participants permanents. Rappelons que la Russie a assumé la présidence du Conseil de l’Arctique en mai 2021 et présidera le forum intergouvernemental jusqu’au printemps 2023.

Ismaël Houdassine, Regard sur l'Arctique

Ismaël Houdassine est diplômé en journalisme de l’Université de Montréal. Il commence sa carrière comme reporter et journaliste culturel. Avant de rejoindre l’équipe de Radio-Canada, il a collaboré durant plusieurs années pour plusieurs médias, notamment l’Agence QMI et Le HuffPost.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.