La conférence de l’ArcticNet met les projecteurs sur la recherche scientifique canadienne

Une équipe de chercheurs dans l’Arctique (Esther Horvath/Alfred-Wegener-Institut)
Le réseau de recherche canadien ArcticNet organise jusqu’au 10 décembre sa réunion scientifique annuelle. L’événement baptisé ASM2021 se tient en mode virtuelle, pandémie oblige.

L’ASM2021 réunit durant cinq jours des chercheurs, des étudiants, des représentants inuit, et des décideurs politiques. Les organisateurs expliquent que cette réunion permet d’aborder plusieurs défis qui touchent l’environnement, la société, l’économie et la politique et « qui émergent des changements climatiques et de la modernisation de l’Arctique ».

Considéré comme l’un des plus grands rassemblements de recherche sur l’Arctique du monde, le rendez-vous est aussi l’occasion de brosser le portrait au Canada des connaissances sur la région. Les scientifiques de divers domaines de la recherche nordique en profitent pour présenter les résultats de leurs travaux.

« Nous avons été vraiment heureux de voir le développement de la relation entre la communauté universitaire et scientifique, le gouvernement, l’industrie et les Inuit sur un chemin partagé vers l’autodétermination des Inuit dans la recherche, et un chemin partagé vers toute la science arctique. »Natan Obed, président d'Inuit Tapiriit Kanatami

Outre l’objectif de favoriser la collaboration et de partager les résultats de recherche, l’ASM2021 est l’occasion de célébrer l’excellence de la recherche arctique, a précisé Christine Barnard, directrice de l’organisme ArcticNet. « La réunion scientifique annuelle d’ArcticNet est la plaque tournante de l’excellence de la recherche dans l’Arctique et le Nord et du partage des connaissances au Canada », a-t-elle ajouté

Les présentations proviennent d’un éventail de chercheurs et d’experts universitaires, gouvernementaux, nordiques, autochtones et inuit. La conférence est également l’occasion d’entendre les récits des acteurs de la région dans un contexte d’autant plus critique que l’Arctique est en plein bouleversement climatique.

Ismaël Houdassine, Regard sur l'Arctique

Ismaël Houdassine est diplômé en journalisme de l’Université de Montréal. Il commence sa carrière comme reporter et journaliste culturel. Avant de rejoindre l’équipe de Radio-Canada, il a collaboré durant plusieurs années pour plusieurs médias, notamment l’Agence QMI et Le HuffPost.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.