Dans le Grand Nord canadien, de plus en plus de cas de COVID-19 au Nunavik

La communauté d’Inukjuak, au Nunavik, recensait trois cas actifs de COVID-19, dont 2 nouvelles contaminations, dans le plus récent bilan des autorités sanitaires publié le 6 janvier. Toutes les communautés du Nunavik comptent désormais au moins un cas actif de coronavirus. (Matisse Harvey/Radio-Canada)
Le Nunavik continue de connaître une augmentation significative des cas de COVID-19 sur son territoire. La Régie régionale de la santé et des services sociaux du Nunavik (RRSSSN) recensait 48 nouvelles contaminations dans son plus récent bilan sanitaire, publié le 7 janvier.

Le nombre total de cas actifs grimpe à 301 dans les communautés du nord du Québec soit 18 de plus qu’hier.

Chacune des 14 communautés du Nunavik compte au moins un cas actif de COVID-19. La communauté la plus touchée demeure Kangiqsualujjuaq, avec un total 114 cas actifs, dont 14 nouvelles infections, selon le dernier bilan de la RRSSSN. Le 4 janvier, cette communauté recensait 49 cas actifs.

La communauté de Puvirnituq connaît elle aussi un nombre important de contamination au coronavirus. La santé publique du Nunavik mentionnait 63 cas actifs le 7 janvier, une hausse de 24 en deux jours.

Une autre communauté voit aussi une hausse marquée du nombre de cas de COVID-19. Il s’agit Tasiujaq (21 cas actifs, dont 9 nouvelles infections). Par rapport à hier, la situation semble s’améliorer à Ivujivik avec 30 cas actifs contre 43 la veille.

Les éclosions à Salluit semblent aussi circonscrites : la communauté recensait 1 nouveau cas pour un total de 15 cas actifs le 7 janvier, et la RRSSSN indique que 494 cas se sont rétablis dans le village depuis le 7 octobre. Mais ces chiffres signifient aussi que les contaminations à la COVID-19 ont été particulièrement nombreuses à Salluit.

La situation sanitaire du Nunavik n’a pas cessé de se détériorer depuis le mois d’octobre 2021. Si les autorités régionales de la santé publique rapportent de nombreux cas qui se sont rétablis de la maladie, cela signifie aussi qu’il y a eu de nombreuses contaminations. Depuis le 7 octobre, un total de 1093 cas de COVID se sont rétablis au Nunavik, mentionne la RRSSSN.

Cela qui signifie qu’environ 10 % de la population a contracté la COVID-19 en trois mois.

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.