De nouveaux écosystèmes marins se développent dans l’océan Arctique

La hausse des températures et la diminution de la couverture de neige et de glace dans l’Arctique menacent les écosystèmes marins, les pêcheries et les cultures locales, selon un dernier rapport de la National Oceanic and Atmospheric Administration. (Felipe Dana/The Associated Press)
Une équipe de chercheurs internationaux a récemment découvert la présence de nouvelles couches de zooplancton dans l’océan Arctique. Elle a également pu observer la présence de nombreux poissons originaires de l’océan Atlantique.

Les changements climatiques ont déjà un impact sur les écosystèmes de l’Arctique. Des scientifiques de l’expédition MOSAiC ont parcouru durant un an l’océan Arctique à bord du navire de recherche allemand Polarstern afin de mieux comprendre les processus climatiques.

Les résultats de leurs recherches publiés dans la revue Science Advances dévoilent plusieurs nouvelles données, notamment sur le fonctionnement du réseau alimentaire pélagique de l’Arctique. En plus de découvrir une « couche profonde » de zooplancton dans l’océan Arctique, les scientifiques ont aussi trouvé des preuves d’une immigration continue de poissons atlantiques dans l’écosystème arctique, bien plus au nord que prévu.

« La disponibilité de petits poissons et même de certains plus gros dans la couche d’eau de l’Atlantique pourrait expliquer pourquoi on trouve des phoques, des morses et des ours polaires même au pôle Nord. Les poissons et les mammifères sont très peu nombreux, mais ils sont là », a déclaré Hauke ​​Flores de l’Institut Alfred Wegener et scientifique à bord de l’expédition MOSAiC.

De l’automne 2019 à l’automne 2020, l’expédition internationale a dérivé à travers les glaces des bassins d’Amundsen et de Nansen et du détroit de Fram afin de mener des recherches sur les écosystèmes présents dans ces parties de l’océan Arctique. Les scientifiques appellent maintenant les autorités à protéger de « façon durable » les écosystèmes de la région.

Rappelons que l’accord international visant à empêcher la pêche non réglementée en haute mer dans l’océan Arctique est en vigueur depuis le 25 juin 2021. L’Union européenne s’est entendue avec neuf autres pays, dont le Canada et la Chine, pour interdire la pêche commerciale en haute mer dans l’Arctique afin de protéger les écosystèmes fragiles de cet océan menacé par le réchauffement climatique qui fait fondre les glaces à un « rythme alarmant ».

Ismaël Houdassine, Regard sur l'Arctique

Ismaël Houdassine est diplômé en journalisme de l’Université de Montréal. Il commence sa carrière comme reporter et journaliste culturel. Avant de rejoindre l’équipe de Radio-Canada, il a collaboré durant plusieurs années pour plusieurs médias, notamment l’Agence QMI et Le HuffPost.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.