La compagnie aérienne Air Inuit modifie un avion pour faciliter le transport du fret vers le Nord-du-Québec

Air Inuit possède 15 Dash 8-300, dont 3 servent exclusivement au transport de marchandises. (Duane Court/Air Inuit)
Air Inuit a annoncé récemment l’achèvement du travail ardu de découpe d’une nouvelle porte cargo dans ce qui était auparavant un avion de 50 places.

Il a fallu six ans pour y parvenir, a indiqué le président d’Air Inuit, Christian Busch.

« Nous avons su adapter le transport de marchandises vers le Nord aux réalités d’aujourd’hui », a-t-il déclaré. Il faisait ainsi référence à certains « biens importants tels que les VTT, les motoneiges ou l’équipement minier, qui augmentent tous en taille ».

Air Inuit est une filiale de Makivik, la société détenue à 100 % par les Inuit du Nunavik, la région qui couvre le tiers nord du Québec. Les communautés éloignées desservies par cette compagnie aérienne auront désormais accès plus rapidement aux biens essentiels et volumineux.

En effet, à l’exception de la courte saison estivale, lorsque les marchandises à destination de ces communautés côtières sont expédiées par voie maritime, les 14 communautés inuit du Nunavik dépendent de cette compagnie aérienne pour leur approvisionnement régulier en produits de base ainsi que pour le service de transport de passagers entre les communautés, le sud du Québec et le Nunavut.

Le président d’Air Inuit a précisé que l’aménagement sur mesure d’une grande porte de fret sur un des 30 avions de la compagnie aérienne signifie que les communautés n’auront plus à planifier les expéditions maritimes pour de nombreuses marchandises et que cela facilitera et accélérera le chargement et le déchargement des marchandises sur palette.

Air Inuit est la bouée de sauvetage du Nord. Il était donc important pour nous de permettre aux Inuit de se procurer ces articles toute l’année.Christian Busch, président d'Air Inuit

La compagnie aérienne a lancé le projet de porte cargo en 2016 dans le cadre de son programme de modernisation de la flotte.

Plutôt que d’acheter un avion plus gros, M. Busch a indiqué que l’entreprise avait décidé de moderniser un de ses Dash 8-300. L’entreprise Collins Aerospace, une unité de Raytheon Technologies, a apporté son soutien technique. Le Dash 8-300 produit 30 % moins d’émissions que les anciens avions-cargos de la compagnie aérienne. De plus, il est bien équipé pour atterrir sur les pistes courtes ou en gravier et dans des conditions météorologiques difficiles, selon M. Busch.

Des membres de l’équipe prennent la pose devant le Dash 8-300 dont la porte a été agrandie afin de faciliter le transport de marchandises volumineuses. (Air Inuit)

L’aménagement d’une porte de la taille d’une voiture à l’arrière de l’avion n’a pas été une mince affaire. Il a fallu 36 mois et 5 millions de dollars à l’équipe d’ingénierie pour y arriver. Près de la moitié de ce financement (2,3 millions) provient du Fonds Vert, a déclaré un porte-parole de la compagnie aérienne.

Autre modification à venir

La partie la plus stressante du projet a été le moment exact où le fuselage a été découpé, a déclaré Christian Busch. « Personne n’avait jamais essayé de modifier un Dash 8-300 de cette façon auparavant et une toute petite erreur aurait pu entraîner des dommages irréparables. » Transports Canada a certifié l’avion le 3 février.

L’appareil a ensuite décollé de Montréal le 8 février afin de livrer une cargaison de nourriture et de produits de première nécessité au village de Tasiujaq, près de la baie d’Ungava, à environ 1900 km au nord de Montréal.

Air Inuit possède 15 Dash 8-300 : 3 strictement pour le fret, dont celui avec la nouvelle porte de fret agrandie, et 12 autres qui ont été modifiés pour accueillir 45 passagers, ce qui laisse de la place pour des bagages supplémentaires. La compagnie aérienne prévoit acheter un autre avion et procéder à des aménagements similaires, a dit M. Busch.

Avec les connaissances et l’expérience acquises au cours des six dernières années, a ajouté le président d’Air Inuit, on s’attend à ce que les prochains travaux de rénovation prennent environ la moitié du temps que ceux-ci ont nécessité. Les travaux commenceront cet été.

Avec les informations de Josh Grant, CBC News, et de Quebec AM

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.