Dans le Grand Nord canadien, un chien et un renard d’Iqaluit déclarés positifs à la rage

Ces derniers mois, de nombreux renards arctiques infectés par la rage ont été observés dans les communautés du Nord canadien. Récemment, un chien domestique a aussi été infecté à Iqaluit. (Kayla Buhler)
Un chien domestique et un renard d’Iqaluit ont été infectés par la rage qui sévit depuis quelques mois dans plusieurs régions du Nunavut.

Le ministère de la Santé a dit suspecter que les deux canidés avaient attrapé la maladie le 8 mars et a confirmé leur diagnostic mercredi matin.

Il demande aux habitants d’Iqaluit de faire attention aux renards qui sévissent dans la région et d’attacher leurs animaux de compagnie qui passent du temps dehors. Ils doivent également surveiller leurs animaux pour voir si de l’écume apparaît autour de leur gueule, s’ils font des bruits étranges, s’ils titubent ou s’ils ont un comportement inhabituel.

Les animaux présentant ces symptômes doivent être évités et signalés au bureau régional de la santé environnementale ou à un agent de conservation.

Toute personne ayant été mordue ou griffée par un renard ou un chien doit se rendre au plus vite à l’Hôpital général Qikiqtani pour signaler l’incident. Le ministère prévient que le traitement doit être commencé rapidement après l’exposition « puisque les infections à la rage sont presque toujours mortelles ».

Le renard et le chien infectés d’Iqaluit sont les derniers d’une série de cas de rage au Nunavut, dont un chien dans la capitale en janvier. Un renard à Coral Harbour et un autre à Chesterfield Inlet ont été déclarés positifs le mois dernier.

Si vous voyez un renard ou un loup errer dans la communauté, contactez l’agent de conservation au (867) 975-7780. Si votre chien a été en contact avec un renard ou un loup, appelez l’agent régional de santé environnementale au (867) 975-4817.

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.