Une nouvelle présidente pour le Conseil circumpolaire inuit – Canada

Share
Monica Ell-Kanayuk, ancienne députée au Nunavut, prend la tête du Conseil circumpolaire inuit – Canada (CCI Canada). (CBC)
La Nunavutoise Monica Ell-Kanayuk a été élue nouvelle présidente de la branche canadienne du Conseil circumpolaire inuit (CCI) lors de l’assemblée générale annuelle de l’organisation qui s’est déroulée en Alaska, dimanche.

Mme Ell-Kanayuk est une politicienne bien connue au Nunavut, où elle a déjà siégé comme députée et ministre à l’Assemblée législative territoriale.

Selon un communiqué diffusé lundi par le Conseil, deux autres candidats se présentaient à l’élection : Okalik Eegeesiak, qui détenait la présidence du CCI de 2014 à 2018, et Herb Angik Nakimayak, un député des Territoires du Nord-Ouest et vice-président sortant du CCI Canada.

Lisa Koperqualuk, lors de sa participation à d’Espaces autochtones, une émission web de Radio-Canada. (Marie-Claude Simard/Radio-Canada)

Aux côtés de Mme Ell-Kanayuk, Lisa Koperqualuk a été élue à la vice-présidence du Conseil circumpolaire inuit – Canada (CCI Canada). Anthropologue et politologue, Mme Koperqualuk vient du Nunavik, au Québec.

Une assemblée en Alaska

Le CCI représente environ 160 000 Inuits du Canada, du Groenland, de la Russie et des États-Unis.

L’organisme se réunit tous les quatre ans pour élire un nouveau président et un conseil exécutif, ainsi que pour établir les lignes directrices des travaux à venir. Ses composantes régionales sont CCI Canada, CCI Groenland, CCI Alaska et CCI Chukotka.

La communauté arctique d’Utqiaġvik, en Alaska, accueille jusqu’au 20 juillet l’assemblée générale du Conseil circumpolaire inuit. (Al Grillo/ La Presse canadienne)

Le Conseil est aussi un membre permanent du Conseil de l’Arctique, une assemblée regroupant les huit nations circumpolaires et six groupes autochtones arctiques.

Établi en 1977, le Conseil a pour mission de promouvoir les enjeux inuits sur la scène internationale, de consolider la collaboration politique et économique entre les États et d’encourager le développement de stratégies de protection de l’environnement en Arctique.

Monica Ell-Kanayuk et Lisa Koperqualuk entreront en fonction à la fin de l’assemblée générale qui se déroule jusqu’au 20 juillet à Utqiaġvik, en Alaska.

-Traduction par Jean-François Villeneuve, Espaces autochtones

Share
Eilís Quinn, Regard sur l'Arctique

Eilís Quinn, Regard sur l'Arctique

Eilís Quinn est journaliste responsable du site Regard sur l'Arctique/Eye On The Arctic, une coproduction circumpolaire de Radio Canada International. En plus des nouvelles quotidiennes et de son blogue, Eilís produit des documentaires et des séries multimédias. Elle s'intéresse notamment aux problèmes auxquels font face les peuples autochtones dans l'Arctique. Son documentaire « Bridging the Divide » a été finaliste aux Webby Awards 2012. Son travail en tant que journaliste au Canada et aux États-Unis et comme animatrice pour la série de Worldwide Discovery/BBC intitulée « Best in China » l'a menée dans certaines des régions les plus froides du monde telles que les montagnes tibétaines, le Groenland, l'Arctique russe, le Yukon, le Nunavut et le Nunavik.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *