Adapter les maisons des Inuits aux changements climatiques

Habitations dans le village Quaqtaq, au Nunavik. (Beatrice Deer/Radio-Canada)
Katryne Larrivée, détentrice d’une maîtrise en géomorphologie de l’Université de Montréal, au Canada, travaille à déterminer si le pergélisol du Nunavik est assez stable pour supporter des infrastructures d’habitation dans un contexte de changements climatiques. Elle nous parle des travaux et de l’importance de ceux-ci pour les populations du Nord.
Nous voulions cibler les endroits où il ne faut absolument pas construire de nouvelles infrastructures pour les Inuits.

– Katryne Larrivée, détentrice d’une maîtrise en géomorphologie de l’Université de Montréal

Les bâtiments du nord face au dégel

Katryne Larrivée, de l'Université de Montréal, s'est intéressée à la caractérisation du pergélisol au Nunavik. Son travail aide à planifier la construction des bâtiments dans un contexte de réchauffement du climat.

Posted by Radio-Canada Science on Sunday, December 17, 2017

À lire aussi

Table ronde sur les changements climatiques : souris, écosystèmes et pergélisol, Radio-Canada

Le Yukon n’en ferait pas assez pour s’adapter aux changements climatiques, Radio-Canada

Bilan de la COP23: « On doit en faire plus » – Catherine McKenna, Radio-Canada

Vidéo: Les Inuits et les scientifiques unissent leurs forces contre les changements climatiques, Regard sur l’Arctique

L’état de la banquise en Arctique et Antarctique pour 2017, Regard sur l’Arctique

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Une réflexion sur “Adapter les maisons des Inuits aux changements climatiques

  • mardi 26 décembre 2017 à 14:08
    Permalien

    J’espère que les populations locales sont d’abord consultées…

    Répondre
Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.