Un nouveau timbre canadien pour honorer le Nunavut

Share
Il s’agit du deuxième timbre de Postes Canada arborant une oeuvre du photographe Clare Kines. (Courtoisie Clare Kines)
Postes Canada a émis en janvier un nouveau timbre représentant une aurore boréale captée au Nunavut par le photographe Clare Kines.

En mai dernier, le service postal canadien avait diffusé un premier timbre et une carte postale contenant une oeuvre de M. Kines pour souligner le 150e anniversaire de la Confédération canadienne. Il s’agissait d’un portrait de sa conjointe Leah Ejangiaq Kines. Cette fois, la photographie choisie contient un paysage d’Arctic Bay, la communauté d’adoption du photographe manitobain.

« C’est un honneur pour moi de me retrouver pour une seconde fois sur un timbre. C’est un honneur que j’aimerais partager avec Jack Willie, qui a construit l’igloo que l’on retrouve sur la photo, et Niore Iqualukjuak, qui est l’un des plus fabuleux photographe du Nunavut », explique le photographe, joint à son domicile d’Arctic Bay.

Le fait d’avoir été honoré deux fois représente aussi un hommage particulier pour le photographe et ancien agent de la GRC originaire de la petite ville de Roblin, au Manitoba.

Le timbre représentant la photo de Clare Kines. (Courtoisie Clare Kines)

« Mon grand-père était maître des postes en 1920, mon père est devenu le maître des postes par la suite et, aujourd’hui, mon frère occupe cet emploi. J’entretiens donc depuis 98 ans un rapport de proximité avec Postes Canada », résume Clare Kines.

Le Nunavut est le plus jeune territoire canadien, mais aussi le plus grand et le plus septentrional, regroupant la majeure partie de l’archipel arctique du pays. Il a été créé en 1999 après des décennies de pourparlers, à la suite d’une séparation avec les Territoires du Nord-Ouest. Sa capitale est Iqaluit.

Ce nouveau timbre est publié dans le cadre d’une série intitulée Terre de nos aïeux, qui représente des lieux majestueux du Canada.

Corrections : Le photographe Niore Iqualukjuak vient de Arctic Bay au Nunavut et non du Yukon, comme indiqué dans une version précédente du texte.

À lire aussi :

Pour découvrir ou redécouvrir les œuvres de l’artiste inuite canadienne Annie Pootoogook, Radio-Canada

L’essor du nouvel art inuit, Regard sur l’Arctique

L’art inuit contemporain, un art brut, Regard sur l’Arctique

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *