Coup de sonde chez les Ténois, dans le Nord Canadien

Share
Pendant près de deux mois, les employés du Bureau de la statistique des Territoires du Nord-Ouest sonderont, de porte-à-porte, les ménages de toutes les collectivités du territoire. (Sean Kilpatrick/La Presse canadienne)
Le Bureau de la statistique des Territoires du Nord-Ouest s’apprête à entamer sa huitième tournée territoriale pour collecter les données d’environ 8 000 ménages canadiens d’ici la fin du mois de mars.

Emploi, langues, niveau d’éducation, participation aux activités traditionnelles autochtones… Les informations collectées dans l’ensemble des communautés du territoire seront par la suite classées en fonction de plusieurs critères, dont l’âge, le sexe et le statut autochtone du répondant.

« [Ce sondage] offre un bon portrait des Territoires du Nord-Ouest et des renseignements à l’échelle de chaque collectivité », affirme la statisticienne du territoire, Vishni Peeris, en entrevue téléphonique.

Le gouvernement territorial tient ce sondage tous les cinq ans depuis 1984. Selon Vishni Peeris, plusieurs équipes seront chargées de mener les entrevues en personne, de porte-à-porte, dès la fin de la semaine. La date officielle du début de la tournée est toutefois sujette à changement.

Nouvelle catégorie sur le logement

Pour la première fois cette année, le Bureau de la statistique des Territoires du Nord-Ouest a ajouté un volet qui porte sur le logement. « Il est conçu pour correspondre à l’Enquête nationale sur le logement mené par Statistique Canada », précise-t-elle.

« Dans les quatre villes les plus importantes [du territoire], à savoir Yellowknife, Hay River, Fort Smith et Inuvik, une lettre sera envoyée à certains ménages pour les encourager à remplir le sondage en ligne », mentionne la statisticienne du territoire.

Même si le sondage n’est pas obligatoire, Vishni Peeris espère que suffisamment de répondants se porteront volontaires pour répondre aux questions. Pour les ménages composés de deux adultes et de deux enfants, le sondage devrait prendre une trentaine de minutes, selon la statisticienne.

Selon Vishni Peeris, les données seront rendues publiques entre les mois d’octobre et de novembre.

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *