Des marionnettes pour appuyer l’apprentissage d’une langue inuite dans l’est du Canada

Share
Les marionnettes serviront à dialoguer en inuktitut avec des enfants, explique Shirley Jarause, du ministère de la Culture, du Tourisme et des Loisirs du Nunatsiavut. (Courtoisie)
Un concours de noms de marionnettes a été lancé au Nunatsiavut, la région inuite du Labrador, dans le but d’encourager les enfants inuits à parler l’inuktitut.

L’idée du concours est inspirée d’un reportage de CBC au sujet d’un atelier de fabrication de marionnettes dans les Territoires du Nord-Ouest (centre de l’Arctique canadien), explique une porte-parole du ministère de la Culture, du Tourisme et des Loisirs du Nunatsiavut, Shirley Jarause.

Des garderies à Nain, Hopedale, Rigolet, Postville et Makkovik et deux autres lieux d’apprentissage de la langue à Nain et Hopedale recevront deux marionnettes chacune.

Les marionnettes ressemblent à des Inuits et s’adresseront aux enfants en inuktitut, souligne Mme Jarause. On espère que les enfants répondront en parlant seulement leur langue ancestrale.

Le ministère s’efforce de rendre agréable l’apprentissage de la langue pour la garder vivante, ajoute-t-elle.

L’étape suivante en vue de produire un spectacle consiste à trouver des marionnettistes. Un appel de déclaration d’intérêt sera lancé pour un petit spectacle qui aura lieu durant la Journée nationale des peuples autochtones, indique Shirley Jarause.

En attendant de leur trouver des noms inuits traditionnels grâce au concours, les marionnettes seront surnommées atâtsiak et anânsiak, ce qui signifie grand-mère et grand-père, précise Mme Jarause.

Le concours se poursuit jusqu’à la Journée nationale des peuples autochtones, le 21 juin.

Avec les renseignements d’Alyson Samson, de CBC

Share
Radio-Canada

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s'ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *