Feux de forêt : une première évacuation au Yukon, dans le nord-ouest du Canada

Share
L’incendie du ruisseau Crooked Nord, près de Stewart Crossing, a atteint 17 702 hectares. (John Fulton/Radio-Canada)
Un incendie de forêt près du village de Stewart Crossing, au Yukon, a forcé l’évacuation de 18 personnes et la mise sous alerte une soixantaine d’autres mardi soir.

Les personnes qui étaient près du lac Ethel ont été transportées au village de Mayo, à une cinquantaine de kilomètres au nord-est, où se trouve un centre d’accueil. La route menant au lac Ethel est désormais fermée à la circulation.

Les habitants de Stewart Crossing, sous alerte d’évacuation, peuvent également quitter volontairement leur domicile, mais les autorités leur demandent de s’inscrire le cas échéant.

Profitant de températures élevées et de vents forts, l’incendie du ruisseau Crooked Nord qui a provoqué l’évacuation a augmenté en intensité.

Mardi soir, il avait consumé 17 702 hectares.

« C’est un feu qui nous a été signalé en juillet, causé par la nature. C’était un feu assez tranquille jusqu’à tout récemment, mais il a vécu une croissance assez rapide, qui l’a agrandi jusqu’à 17 000 hectares. »

Mike Fancie, agent de communications, Section de gestion des feux de forêt du Yukon
L’alerte d’évacuation à Stewart Crossing touche une soixantaine d’habitants et s’étend jusqu’à 5 kilomètres autour du village.

Le maire de Mayo, Scott Bolton, précise que des habitants de Stewart Crossing et de Mayo viennent passer l’été dans une dizaine de chalets autour du lac Ethel et qu’un camping se trouve également dans le secteur.

« Hier soir, vers 21 heures, nous pensions que les chalets seraient détruits. Mon voisin a un bel endroit là-bas et s’était résigné à ce que tout serait parti ce matin. Mais ces gens ont installé des gicleurs et des pompes. Alors les chalets sont toujours debout. »

Scott Bolton, maire de Mayo

L’évacuation est la première de l’année. Elle a été coordonnée par la Section de gestion des feux de forêt et l’Organisation des mesures d’urgence.

Par ailleurs, des systèmes de protection des bâtiments ont été mis en place et une équipe de 35 personnes appuyée par 5 hélicoptères est en place pour combattre les incendies.

En raison de la fumée, un bulletin spécial de qualité de l’air a été lancé pour le village de Mayo.

En tout, 50 feux de forêt demeurent actifs au Yukon, dont la moitié se trouve dans la région de Mayo et de Dawson. L’indice de risque d’incendie y est considéré comme « extrême » ou « élevé ».

Share
Radio-Canada

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *