Kenneth Bell élu maire de la ville d’Iqaluit, dans le Nord canadien

Kenneth Bell a été élu maire d’Iqaluit lors des élections municipales tenues à travers le territoire du Nunavut, lundi. (David Gunn/Radio-Canada)
Les résidents du Nunavut, dans le Nord canadien, ont choisi leurs représentants municipaux lundi, dans le cadre d’élections tenues dans les 25 collectivités du territoire.

À Iqaluit, la capitale, l’ancien conseiller municipal Kenneth Bell a remporté la course à la mairie devant son adversaire Noah Uluuni Papatsie par 361 voix d’avance, ou 60,4 % du vote populaire.

Kenneth Bell a siégé au conseil municipal de 2012 à 2015, moment où il a démissionné de ses fonctions en raison, avait-il expliqué, de frustrations entourant la gestion de la ville. Lors de la campagne à la mairie, l’Iqaluitois d’origine a fait de la pénurie d’eau sa priorité.

Si la mairesse sortante, Madeleine Redfern, n’a pas posé sa candidature, le scrutin a suscité beaucoup d’intérêt notamment parce que 27 candidats ont brigué le suffrage pour les huit postes de conseillers.

Les conseillers municipaux d’Iqaluit sont Janet Pitsiulaaq Brewster, Joanasie Akumalik, Solomon Awa, Romeyn Stevenson, Sheila Flaherty, Kyle Sheppard, Simon Nattaq et Malaiya Lucassie.

Le taux de participation a atteint 46,42 % des électeurs de cette ville.

Avec les informations de Beth Brown

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.