Au Nunavut, le chef du Nouveau Parti démocratique du Canada aborde le changement climatique

Le chef du NPD fédéral, Jagmeet Singh, et la députée NPD Mumilaaq Qaqqaq lors d’une rencontre publique à Iqaluit. (Travis Burke/Radio-Canada)
De passage au Nunavut, le chef du Nouveau Parti démocratique (NPD), Jagmeet Singh, a souligné ce week-end qu’il introduirait prochainement à la Chambre des Communes un projet de loi sur les changements climatiques qui sera « fondé sur la science ».

Son projet de loi veut augmenter les cibles de réduction de gaz à effet de serre du Canada.

M. Singh était accompagné de la députée NPD du Nunavut, Mumilaaq Qaqqaq, qui lui a donné une visite guidée d’Iqaluit. Ensemble, ils ont rencontré des chefs inuks et des membres du gouvernement ainsi que participé à une foire artisanale de Noël.

Mumilaaq Qaqqaq a rappelé que le Nunavut souffre du réchauffement de la planète dont les conséquences malmènent la faune et rend difficile le travail des chasseurs.

« Les impacts sont ressentis de façon considérable. Ils changent notre mode de vie et bouleversent la sécurité alimentaire. »
Mumilaaq Qaqqaq, députée du Nunavut

D’après M. Singh, ses objectifs climatiques peuvent s’amarrer aux objectifs économiques du Nunavut, si le territoire pouvait lancer des alternatives énergétiques autres que le diesel.

La vie serait plus abordable au Nunavut, dit le chef du NPD, si les bâtiments étaient écoénergétiques : « Lorsque l’on rénove des maisons, cela crée des emplois à l’échelle locale. »

Mme Qaqqaq a été désignée critique du NPD pour l’Agence canadienne de développement économique du Nord lorsque M. Singh a dévoilé son cabinet fantôme cette semaine.

Radio-Canada

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *