COVID-19 : reprise d’activités à faibles risques au Nunavut, dans le nord-est canadien

Le médecin hygiéniste en chef du Nunavut, Michael Patterson, a annoncé lundi que la situation sanitaire était assez favorable pour permettre la reprise d’activités présentant de faibles risques de transmission de la COVID-19. (Beth Brown/CBC)
Une semaine après le dévoilement de son plan de déconfinement, le gouvernement du Nunavut a annoncé la levée de plusieurs restrictions territoriales, dont la réouverture imminente de bureaux gouvernementaux et de bâtiments territoriaux.

Le médecin hygiéniste en chef du territoire, Michael Patterson, a d’abord indiqué que les déplacements non essentiels d’une communauté à une autre n’étaient plus formellement déconseillés.

Il a aussi fait savoir que la situation sanitaire était assez favorable pour permettre la reprise d’activités présentant de faibles risques de transmission de la COVID-19.

Dès le 8 juin, les magasins de détail, les bibliothèques, les musées et les galeries d’art pourront rouvrir leurs portes, mais ces derniers ne pourront pas organiser de visites guidées de groupe.

Les centres de santé auront aussi le droit d’offrir des rendez-vous en personne.

En point de presse, le ministre des Services communautaires et gouvernementaux, Lorne Kusugak, a annoncé la réouverture des espaces de travail pour les fonctionnaires territoriaux : « À partir du lundi 8 juin 2020, les employés du gouvernement du Nunavut qui travaillaient de la maison retourneront sur leur lieu de travail habituel. »

Selon le ministre, le gouvernement fera preuve de flexibilité à l’égard de ses employés pour qu’ils puissent amorcer une transition graduelle entre leur domicile et leur bureau.

« Avec la fermeture des écoles et l’incertitude entourant la tenue des camps de jour d’été, nous avons conscience que des parents auront besoin de temps pour évaluer leurs options en matière de garde d’enfants. »Lorne Kusugak, ministre des Services communautaires et gouvernementaux

Le 15 juin, ce sera alors au tour des dentistes, des chiropraticiens, des physiothérapeutes et des massothérapeutes de reprendre leurs services. À cette date, les piscines municipales et les salles de sports pourront aussi rouvrir leurs portes, mais uniquement pour des entraînements individuels.

La piscine municipale d’Iqaluit rouvrira le 15 juin. (Kieran Oudshoorn/CBC)
Première phase de déconfinement

Lundi, la première phase du plan de déconfinement s’est amorcée avec l’ouverture des garderies, des terrains de jeu municipaux et des parcs territoriaux.

Dix garderies du territoire ont rouvert lundi, et six autres comptent y parvenir d’ici à la fin de la semaine, a précisé le ministre Lorne Kusugak. Certaines resteront néanmoins fermées jusqu’à la fin de l’été.

Le Dr Patterson a par ailleurs affirmé que les restaurants ne reprendront pas leurs services en personne avant un certain temps, notamment parce que les autorités sanitaires ont constaté que des personnes issues de différents ménages avaient de plus en plus tendance à se rassembler.

« Bien que nous soyons en mesure de revenir sur certaines mesures, nous ne pouvons pas tenir la distanciation sociale pour acquise », a-t-il conclu.

Matisse Harvey, Radio-Canada

Matisse Harvey, Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur l'Arctique canadien, visitez le site d'ICI Grand Nord.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *