La Commission scolaire francophone des Territoires du Nord-Ouest prépare sa rentrée

L’École Allain St-Cyr est l’école francophone de Yellowknife. (Mario de Ciccio/Radio-Canada)
La Commission scolaire francophone des Territoires du Nord-Ouest (CSFTNO) a dévoilé son plan global pour le retour en classe de ses écoles.

Les élèves francophones pourront tous retourner en classe à temps plein. Ce ne sera pas le cas dans d’autres écoles, car le nombre d’élèves n’y permet pas la distanciation physique exigée.

Les détails du plan spécifique à chaque école doivent être présentés au cours des prochains jours.

Yvonne Careen est la directrice générale de la CSFTNO. (Mario De Ciccio/Radio-Canada)

La directrice générale Yvonne Careen de la CSFTNO admet que l’élaboration de ce plan a requis beaucoup de flexibilité.

« Les restrictions qui avaient mises en place ont changé plusieurs fois, donc c’était la réadaptation de nos plans à plusieurs reprises avant de finalement pouvoir les soumettre au bureau de l’administration en santé publique. »Yvonne Careen, directrice générale, CSFTNO
De nouvelles habitudes à prendre

Chaque matin, les parents devront vérifier que leurs enfants ne présentent aucun symptôme de maladie. Et si ceux-ci deviennent symptomatiques à l’école, ils seront aussitôt placés en isolement.

Les enfants devront par ailleurs porter un masque dans les autobus scolaires.

L’entrée et la sortie se feront par différentes portes et les parents ne pourront plus accompagner leurs enfants jusqu’en salle de classe.

Le lavage des mains sera fréquent et du désinfectant mis à disposition de tous. Le nettoyage des surfaces sera également accru.

Les heures de début et de fins des classes, ainsi que les périodes de récréation sont toujours en élaboration.

Dans toutes les écoles, le lavage de mains sera fréquent. (Christian Milette/Radio-Canada)

Les élèves devront éviter le contact physique avec leurs camarades de classe et il sera strictement interdit de partager la nourriture et les objets personnels qui devront par ailleurs être identifiés

Yvonne Careen souligne que beaucoup a changé depuis le début de la pandémie et qu’il faut rajuster le tir.

« Avant de partir pour l’été, les enseignants qui avaient accès aux écoles avaient placé les salles de classe, mais [en fonction] des restrictions en place à ce moment-là. »

S’attendre à un retour à l’école à distance

Yvonne Careen affirme qu’il n’est pas question d’enseignement à distance, « pour tout de suite, mais les parents doivent être préparés au cas où il y aurait des cas de COVID-19 qui s’annonçaient aux Territoires du Nord-Ouest. […] On se prépare à se retourner de bord rapidement et retourner à l’école à distance au besoin. »

Advenant une fermeture partielle des écoles, ou un enseignement soudainement à temps partiel, la CSFTNO rappelle que les élèves de maternelle à la 6e année auront la priorité ainsi que ceux de la 12e année. Ces derniers pour assurer qu’ils soient prêts pour le postsecondaire.

Radio-Canada

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *