Se faire vacciner contre la grippe en pleine pandémie du coronavirus, un geste important selon les autorités du Yukon

La pandémie de COVID-19 rend nécessaire la prise du vaccin contre la grippe, assurent les autorités sanitaires du Yukon. (Ted S. Warren/AP/La Presse canadienne)
Le gouvernement du Yukon invite la population vulnérable à se faire vacciner dès que possible contre la grippe alors que le pays est en proie à une pandémie mondiale due à la COVID-19.

Selon Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon, les virus de la grippe et du coronavirus pourraient se propager tous les deux durant les saisons de l’automne et de l’hiver augmentant les risques d’infections. Rappelons qu’il n’existe à ce jour aucun vaccin contre le coronavirus.

« Il est plus important que jamais que les habitants du Yukon fassent tout leur possible pour se protéger et protéger les autres contre toutes les maladies respiratoires, y compris la grippe. »Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef du Yukon

Les autorités sanitaires du Yukon qui comptent jusqu’ici 17 cas d’infection à la COVID-19 expliquent dans un communiqué de presse transmis aux médias qu’en se faisant vacciner contre la grippe et en gardant ses vaccins à jour, on réduit les « risques de tomber malade ».

Les experts à travers le monde recommandent aussi le vaccin contre la grippe afin d’éviter la confusion dans les symptômes et une addition des maladies graves ajoutées à la COVID-19.

Dans le contexte de la pandémie, le gouvernement du Yukon recommande à la population vulnérable à se faire vacciner contre la grippe. (LM Otero/AP/La Presse canadienne)

À ce titre, les doses de vaccin sont déjà disponibles pour plusieurs catégories d’individus considérés comme à risque, celles souffrant de maladies chroniques, les personnes âgées de plus de 65 ans, les femmes enceintes et les jeunes enfants.

« Cette année plus que jamais, nous encourageons les habitants du Yukon à passer à l’action en se faisant vacciner contre la grippe », a déclaré Pauline Frost, ministre de la Santé et des Affaires sociales.

« Le fait de se faire vacciner contre la grippe et de maintenir les vaccinations à jour contribuera à réduire le risque de maladie pouvant être causée par la grippe saisonnière. »Pauline Frost, ministre de la Santé et des Affaires sociales du Yukon

Les autorités indiquent également que le vaccin antigrippal est gratuit et accessible à toute personne âgée de plus de six mois. Pour le grand public, il sera disponible dès le 26 octobre et pourra être administré chez certains pharmaciens de Whitehorse.

Ismaël Houdassine, Regard sur l'Arctique

Ismaël Houdassine, Regard sur l'Arctique

Ismaël Houdassine est diplômé en journalisme de l’Université de Montréal. Il commence sa carrière comme reporter et journaliste culturel. Avant de rejoindre l’équipe de Radio-Canada, il a collaboré durant plusieurs années pour plusieurs médias, notamment l’Agence QMI et Le HuffPost.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *