Au Canada, le vaccin contre la COVID-19 de l’entreprise Moderna offert au Yukon dès janvier

Le gouvernement du Canada a déjà commandé 20 millions de doses auprès de Moderna. (David Himbert/Reuters)
Le Yukon annonce qu’il offrira le vaccin Moderna dès le mois de janvier et que le nombre de doses ne sera pas déterminé en fonction de la population.

Le premier ministre Sandy Silver assure que tous les adultes qui souhaitent recevoir un vaccin y auront accès.

Le premier ministre en a fait l’annonce au terme de ses rencontres avec ses homologues provinciaux jeudi. Il a demandé à la population de demeurer vigilante.

« Nous ne sommes pas sortis du bois encore, chers Yukonnais. »Sandy Silver, premier ministre du Yukon

La ministre de la Santé et des Affaires sociales, Pauline Frost, a expliqué que les aînés, les résidents des collectivités isolées et les travailleurs de la santé recevront le vaccin en priorité.

Pauline Frost a souligné que 50 400 doses sont attendues d’ici la fin du mois de mars, ce qui permettra d’immuniser les trois quarts de la population adulte.

Le premier ministre, Sandy Silver, et le médecin hygiéniste en chef, Brendan Hanley, ont annoncé l’arrivée d’une campagne de vaccination contre la COVID-19 dès les premiers mois de 2021. (Alistair Maitland/Gouvernement du Yukon)

Le médecin hygiéniste en chef, Brendan Hanley, a rappelé que le vaccin de Moderna est la préférence du territoire en raison des difficultés de distribution posées par le vaccin de Pfizer et BioNTech.

Le vaccin de Moderna, explique-t-il, doit être entreposé à -20 degrés Celsius, plutôt qu’à -80 à -60 degrés Celsius, comme celui de Pfizer et BioNTech.

« Les rapports indiquent que le vaccin [de Moderna] a une efficacité de 94 % », a souligné le Dr Hanley en évoquant la troisième phase des essais cliniques.

« Les trois territoires sont les seuls [des provinces et territoires] du pays à obtenir suffisamment de doses pour permettre à tous les adultes qui le souhaitent d’être vaccinés. »Brendan Hanley, médecin hygiéniste en chef

Le vaccin doit être administré en deux doses pour atteindre une efficacité optimale, si bien que ce sont des centres de vaccination mobiles qui sillonneront les routes du territoire, explique Brendan Hanley.

Le vaccin de Moderna n’a pas encore été approuvé pour les personnes de moins de 18 ans. Brendan Hanley croit toutefois qu’en immunisant les adultes on protégera également les enfants.

Radio-Canada

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *