Rien pour les territoires arctiques lors de la première distribution de vaccins au Canada

Les premières doses de vaccin distribuées au Canada n’iront pas vers le Grand Nord. (Photo : iStock)
Les trois territoires du Grand Nord ne sont pas sur la liste des premiers récipiendaires du vaccin contre la COVID-19 qui sera livré d’ici la fin de l’année.

Le Canada s’attend à recevoir jusqu’à 249 000 doses du vaccin Pfizer/BioNTech au cours des prochaines semaines, selon les indications du premier ministre Justin Trudeau. Toutefois, la logistique entourant la distribution de ce vaccin fait en sorte qu’il ne sera vraisemblablement pas utilisé au Yukon, aux Territoires du Nord-Ouest ou au Nunavut.

Le vaccin mis au point par Pfizer et BioNTech doit être entreposé à -80 à -60 degrés Celsius, un défi de taille pour le transport et l’entreposage dans les collectivités du Nord et les communautés isolées ailleurs au Canada.

Le major général Dany Fortin, responsable de la distribution des vaccins au pays, a affirmé que les territoires avaient indiqué une préférence pour les vaccins provenant d’autres sociétés pharmaceutiques en raison « de la complexité associée à la distribution du vaccin Pfizer ».

« Nous avons travaillé de très près avec les premiers ministres des territoires du Nord, ainsi qu’avec les leaders autochtones du pays. Nous savons qu’il s’agit d’une population prioritaire. »

Justin Trudeau, premier ministre du Canada

Justin Trudeau a assuré que les habitants des territoires pourront être vaccinés au cours des premiers mois de 2021. Trois millions de doses de vaccin contre la COVD-19 sont attendues en début d’année et une partie de ces vaccins seront ceux produits par Moderna.

Le médecin hygiéniste en chef du Nunavut, Michael Patterson, a indiqué s’attendre à recevoir des vaccins Moderna en raison des difficultés de distribution du vaccin Pfizer/BioNTech.

La ministre de la Santé des Territoires du Nord-Ouest, Julie Green, a indiqué sur les réseaux sociaux sa préférence pour le vaccin Moderna en raison, également, de la logistique entourant le transport et l’entreposage du vaccin Pfizer/BioNTech.

Du côté du ministère de la Santé et des Affaires sociales du Yukon, on indique attendre plus de détails sur la distribution des vaccins aux provinces et aux territoires avant d’informer la population sur la campagne de vaccination à venir.

Les autorités yukonnaises ont l’intention de prioriser les aînés, les résidents des centres de soins de longue durée, les employés de première ligne du secteur de la santé et les communautés autochtones rurales et isolées.

D’après des informations de Chris Windeyer.

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.