Dans le Grand Nord canadien, un incendie ravage un hôtel historique à Keno City situé au Yukon

L’hôtel Keno City, à Keno City, au Yukon, a été la proie des flammes vendredi soir. (Kevin O’Hara/Facebook)
L’hôtel Keno City, monument local et lieu de rassemblement de prédilection de la communauté de Keno City, au Yukon, a été détruit par un incendie dans la nuit de vendredi à samedi.

Le propriétaire du Keno City Snack Bar, Mike Mancini, dit avoir aperçu des flammes vers 20h30, vendredi, au moment où il prenait une bouchée dans son restaurant avec son ami Leo Martel, propriétaire de l’hôtel.

« J’ai vu une lueur orange s’élever au-dessus du toit », explique-t-il. « On est sortis pour se rendre compte que l’hôtel était en feu. »

« Quand on est arrivés, le brasier était au plus fort. »Mike Mancini, propriétaire du Keno City Snack Bar

Keno City, une municipalité fondée durant la ruée vers l’or à environ 335 km au nord de Whitehorse, compte quelques dizaines d’habitants et n’a ni service d’incendies ni pompe.

À la vue des flammes, Mike Mancini a fait appel aux pompiers volontaires de Mayo, à environ une heure de Keno City. Ceux-ci se sont mis en route dans les 15 minutes suivant l’appel, note leur chef, Trevor Ellis.

Ils ont obtenu l’aide de la minière Alexco Resource, qui exploite une mine avoisinante et qui leur a fourni des citernes d’eau afin de permettre d’endiguer la propagation du feu.

L’incendie n’a fait aucun blessé et l’hôtel était inoccupé. La cause du feu est inconnue pour le moment.

Au premier étage de l’hôtel Keno City, il y avait notamment un bar et une salle de billard. L’établissement a été la proie des flammes le vendredi 11 décembre 2020. (Keno City Hotel)
Une icône de la région

La destruction de l’hôtel représente une perte majeure pour la petite municipalité et la région de Keno City, explique Mike Mancini.

« Je suis sous le choc […] c’est le coeur de la ville, ajoute-t-il. Je suis ici depuis les années 1960. [L’hôtel] était l’endroit par excellence pour prendre un verre et danser… C’était un endroit génial. »Mike Mancini, propriétaire du Keno City Snack Bar

Pour le député fédéral du Yukon Larry Bagnell, l’hôtel était une icône ou « une partie irremplaçable de l’histoire de Keno dont tous s’ennuieront. »

Selon son site Internet, l’établissement a été fondé au début des années 1920 comme lieu d’hébergement pour les prospecteurs et les mineurs qui se lançaient à la conquête du district de Keno Hill. Il a été racheté et restauré par Leo Martel et son frère en 2006.

Dans sa déclaration, Larry Bagnell rappelle notamment « les milliers d’heures de travail que Leo Martel et d’autres ont consacrées à la restauration de cet hôtel historique ».

Cet investissement de temps et d’argent de M. Martel dans l’hôtel Keno City, Mike Mancini le résume en quelques mots : « C’était sa vie ».

L’hôtel offrait un billard, un bar et 10 chambres. Il était fermé pour l’hiver depuis le 3 décembre.

Le message de fermeture temporaire affiché sur le site Internet de l’établissement précise qu’il « est difficile de prédire de quoi 2021 sera fait ».

« La perte de l’hôtel se fera sentir pendant des années et aura un effet sur bien des gens », conclut Mike Mancini.

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.