Dans le Grand Nord canadien, la stratégie de vaccination des Territoires du Nord-Ouest

Un résident du Manoir Aven, Bruce Jonasson, a été le premier Ténois à se faire vacciner contre la COVID-19, le 31 décembre à Yellowknife. (Gouvernement des Territoires du Nord-Ouest)
Les Ténois qui sont les plus à risques de souffrir de problèmes de santé liés à la COVID-19 et les populations priorisées par les autorités sanitaires recevront leur première dose du vaccin de Moderna d’ici la fin du mois de janvier, selon la stratégie de vaccination des Territoires du Nord-Ouest, publiée mardi.

En conférence de presse, mardi, la première ministre, Caroline Cochrane, et la médecin hygiéniste en chef du territoire, Kami Kandola, ont dressé les grandes lignes de leur stratégie pour atteindre leur objectif de vacciner 75 % de la population des 33 collectivités ténoise d’ici la fin du mois de mars.

Le gouvernement n’a pas attendu la publication de sa stratégie pour commencer sa campagne de vaccination.

Depuis le 31 janvier, 130 résidents et membres du personnel des centres de soins de longue durée à Behchokǫ̀ et à Yellowknife ont reçu leur première dose.

Caroline Douglas a été la première résidente du foyer pour personnes âgées Jimmy Erasmus de Behchokǫ̀ a se faire vacciner, le 31 décembre. (Gouvernement des Territoires du Nord-Ouest)

Selon le gouvernement, les résidents des résidences pour aînés de Fort Simpson, de Fort Smith, de Hay River, d’Inuvik, et de Norman Wells devraient être vaccinés d’ici le 10 janvier.

S’en suivra, entre le 11 et le 17 janvier, le déploiement d’équipes mobiles pour administrer le vaccin à l’ensemble des résidents admissibles et qui le désirent dans 11 collectivités isolées du territoire :

  • Colville Lake
  • Jean Marie River
  • Lutsël K’é
  • Nahanni Butte
  • Paulatuk
  • Sachs Harbour
  • Sambaa K’e
  • Tsiigehtchic
  • Ulukhaktok
  • Wekweètì
  • Wrigley

L’Administration des services de santé et des services sociaux des Territoires du Nord-Ouest a affecté et engagé 43 infirmiers et 18 spécialistes en logistique pour former ces équipes, selon le gouvernement.

Après ces 11 communautés, le gouvernement veut vacciner les populations à risques dans toutes les autres collectivités du territoire. Cette partie de la campagne devrait se dérouler du 18 au 31 janvier.

Les autorités sanitaires disent toutefois que ces vaccinations vont dépendre du nombre de doses de vaccin disponibles.

La médecin hygiéniste en chef des Territoires du Nord-Ouest, Kami Kandola. (Mario De Ciccio/Radio-Canada)

Le territoire espère commencer la vaccination générale des Ténois dans les grands centres en mars.

« Souplesse et réactivité »

La stratégie du gouvernement laisse beaucoup de place à la souplesse et à l’ajout de détails au fur et à mesure que le gouvernement reçoit ses livraisons de doses de vaccin.

Ottawa s’est engagé à faire parvenir aux trois territoires assez de doses du vaccin de Moderna pour immuniser jusqu’à 75 % de la population admissible d’ici la fin du mois de mars, soit 51 000 doses pour 25 800 Ténois.

Les premières doses du vaccin de Moderna ont été entreposées dans un congélateur de l’Hôpital Stanton à Yellowknife. (Gouvernement des Territoires du Nord-Ouest)

Le territoire a déjà reçu ses 7200 premières doses et compte en recevoir 7200 autres la semaine prochaine, selon Kami Kandola.

Deux autres livraisons de 7200 vaccins devraient arriver dans les trois à cinq semaines suivantes, selon elle. Une importante livraison qui permettra la vaccination de la population générale est attendue en mars.

Mario De Ciccio, Radio-Canada

Mario De Ciccio, Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *