COVID-19 : Arviat dans le Grand Nord canadien déclare l’état d’urgence et met en place un couvre-feu

La communauté d’Arviat, dans la région de Kivalliq, fait face à une deuxième vague de cas de COVID-19 depuis la mi-janvier. (Jean-François Delisle)
La communauté d’Arviat, dans le sud du Nunavut, a déclaré l’état d’urgence pour faire face à la deuxième vague de cas qui prend de l’ampleur depuis les dernières semaines.

Cette mesure fait suite à un vote du conseil municipal, mardi matin. Elle entre en vigueur mercredi avec la mise en place d’un couvre-feu de 22 h à 6 h et sera en vigueur pour sept jours.

Les résidents qui travaillent en dehors de ces heures, de même que les chasseurs, sont exemptés de cette restriction.

Des agents de contrôle des règlements municipaux patrouilleront 24 heures sur 24 pour s’assurer que les autres résidents se plient au couvre-feu.

La communauté de quelque 3000 habitants est assaillie par une deuxième vague de COVID-19 depuis environ un mois. Arviat dénombre actuellement 27 cas actifs.

Depuis le 22 janvier, 86 cas y ont été enregistrés, dont 57 au mois de février.

Les déplacements en provenance et à destination de la communauté ne sont autorisés qu’en cas d’urgence ou de voyages essentiels.

Radio-Canada

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *