Dans le Grand Nord canadien, le Yukon enregistre un premier cas de surdose au carfentanil

D’après Santé publique Ottawa, le carfentanil est un opioïde que les vétérinaires utilisent pour les animaux de très grande taille, comme les éléphants. Il n’est pas destiné à la consommation humaine. (CBC/Radio-Canada)
Le bureau de la coroner du Yukon confirme un premier décès au territoire lié au carfentanil.

Le carfentanil est en cause dans cette cinquième mort d’une surdose d’opioïdes depuis la mi-janvier selon le communiqué conjoint émis par la coroner Heather Jones, la GRC et le bureau du médecin hygiéniste en chef.

Les examens toxicologiques de cette plus récente mort ont permis de déceler, explique la coroner dans un courriel, un mélange de fentanyl et de carfentanil. Les résultats de la quatrième victime sont toujours attendus. Jusqu’ici, les surdoses survenues depuis mi-janvier impliquent toutes du fentanyl.

Le carfentanil, décrit comme un opioïde 100 fois plus puissant que le fentanyl, peut être mortel même utilisé en très petite quantité.

« Un véritable changement est nécessaire pour prévenir d’autres morts. Le carfentanil est toxique et ne doit pas figurer dans un produit pour une consommation humaine. C’est ce qui est si alarmant dans la consommation de drogues illicites : un individu ne sait jamais ce qui se trouve dans le produit qu’il consomme. »Heather Jones, coroner en chef du Yukon

Selon les données de la coroner, un total de 37 personnes ont perdu la vie au Yukon depuis 2016 en raison d’une surdose de drogues. Dans la très grande majorité des cas, soit 29 décès, le fentanyl était mis en cause.

L‘an dernier, 14 surdoses ont été dénombrées, soit deux fois plus que l’année précédente. Le fentanyl a été identifié dans huit de ces décès.

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.