Le Canada soutient l’extraction durable des terres rares dans les Territoires du Nord-Ouest

Le projet pilote des terres rares à la mine Nechalacho, de Cheetah, à 100 kilomètres au sud-est de Yellowknife (Liny Lamberink/CBC North)

Le gouvernement du Canada a annoncé vendredi un investissement de plus de 1,2 million de dollars pour soutenir un projet pilote d’extraction de terres rares dans les Territoires du Nord-Ouest.

Cet investissement, selon un communiqué du gouvernement, vise à soutenir le développement durable des ressources de la région.

Le projet pilote de la mine Nechalacho de la compagnie Cheetah Resources Corporation, située à 100 kilomètres au sud-est de Yellowknife, comprend l’extraction et la valorisation des terres rares.

L’entreprise minière compte ainsi « démontrer la faisabilité économique de l’extraction d’oxyde, ce qui mènera à une opération commerciale complète d’extraction et de triage et à un développement minier », indique le gouvernement.

On assure, par ailleurs, que l’impact environnemental sera faible « grâce à l’élimination des bassins de résidus qui accompagnent généralement l’extraction de métaux ».

La compagnie Cheetah mène son projet avec la Première Nation des Dénés de Yellowknife à travers la Det’on Cho Corporation, l’organe de développement économique de cette Première Nation.

Le gouvernement fédéral intervient à travers l’Agence canadienne de développement économique du Nord (CanNor).

Pour le gouvernement canadien, « l’investissement de CanNor dans ce projet contribuera à la promotion du développement économique dans les Territoires du Nord-Ouest et créera des emplois pour les Autochtones et les habitants du Nord ».

Pas moins de 22 emplois seront créés dans le cadre de ce projet pilote.

Cet investissement, effectué aujourd’hui par l’intermédiaire de CanNor, permet à notre gouvernement de faire avancer une occasion de développement des ressources responsable et durable tout en appuyant les collectivités autochtones et nordiques. Nous sommes fiers de continuer à appuyer la croissance d’une économie territoriale forte et la création de bons emplois dans le Nord.Mélanie Joly, ministre fédérale du Développement économique et des Langues officielles et ministre responsable de CanNor

Les terres rares sont des minéraux utilisés dans la fabrication de véhicules électriques ainsi que les téléphones cellulaires, les ordinateurs, les éoliennes et les appareils médicaux.

Ce qui fait dire au gouvernement que cela « contribuera à faire du Canada un pays dont l’économie est à faibles émissions de carbone ».

Samir Bendjafer, Regard sur l'Arctique

Samir Bendjafer est détenteur d'un bacalauréat en informatique de l'Université de Bab Ezzouar (Alger) et d'un diplôme en journalisme de l'Université de Montréal. En 1997, il entame sa carrière de journaliste en Algérie en pleine révolution internet dans les journaux , avant le passage au journalisme 2.0 et les médias sociaux. A partir de 2005, Il a travaillé comme correspondant de presse basé à Montréal tout en publiant régulièrement dans les médias locaux montréalais. Sa curiosité et son penchant naturel à aller au-delà des apparences sont à la base de sa passion pour le journalisme.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.