COVID-19 : la Suède lève les restrictions sur les commerces et les transports

Les restrictions liées à la COVID-19 pour les heures d’ouverture des restaurants et des bars ont été levées le 1er juillet en Suède. Sur la photo, la terrasse d’un bar à Stockholm. (Stefan Jerrevang/TT via AP)

Comme prévu dans son plan de déconfinement, le gouvernement suédois a annoncé lundi la levée des restrictions liées à la COVID-19 pour le nombre de personnes au mètre carré dans un commerce ainsi que dans les transports de longue distance.

Cette annonce a été faite lors d’une conférence de presse animée par le ministre du Commerce et de l’Industrie, Ibrahim Baylan, et par l’épidémiologiste en chef du pays, Anders Tegnell.

Ainsi, à partir du 15 juillet, les commerces ne sont plus astreints à une limite sur le nombre de clients par mètre carré.

Dans la foulée de la décision d’aujourd’hui, les transporteurs de voyageurs sur de longues distances comme les compagnies de trains pourront accueillir des passagers à pleine capacité. Auparavant, ils étaient contraints à la moitié de la capacité.

Le gouvernement suédois estime, dans un communiqué, que la pandémie évolue dans la bonne direction. « La propagation de l’infection et le nombre de personnes nécessitant des soins hospitaliers à cause de la COVID-19 diminuent chaque semaine. Aujourd’hui, près de 70 % de la population adulte a reçu au moins une dose de vaccin. »

Et selon l’agence Reuters, la proportion de personnes entièrement vaccinées s’élève à 50 %.

Pour le gouvernement suédois, « la situation épidémiologique, la charge sur le système de santé et le degré de vaccination de la population sont à un niveau qui permet de lever de nouvelles restrictions ».

Samir Bendjafer, Regard sur l'Arctique

Samir Bendjafer est détenteur d'un bacalauréat en informatique de l'Université de Bab Ezzouar (Alger) et d'un diplôme en journalisme de l'Université de Montréal. En 1997, il entame sa carrière de journaliste en Algérie en pleine révolution internet dans les journaux , avant le passage au journalisme 2.0 et les médias sociaux. A partir de 2005, Il a travaillé comme correspondant de presse basé à Montréal tout en publiant régulièrement dans les médias locaux montréalais. Sa curiosité et son penchant naturel à aller au-delà des apparences sont à la base de sa passion pour le journalisme.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.