L’Islande lève toutes les restrictions liées à la COVID-19

Des restrictions restent en vigueur aux frontières avec notamment la présentation obligatoire d’un test PCR négatif à l’arrivée en Islande. Sur la photo, une voyageuse à Reykjavik en septembre 2020. (John Sibley/Reuters)

Après 15 mois de mesures tour à tour renforcées ou allégées, l’Islande a annoncé vendredi la levée de toutes les restrictions nationales liées à l’épidémie de COVID-19, grâce à l’avancée de la vaccination sur son territoire.

« C’est un sentiment un peu bizarre, après avoir souvent été devant vous ici ou ailleurs pour annoncer un durcissement des mesures, mais aujourd’hui est le jour où nous allons [les] lever », a dit, réjouie, la première ministre Katrín Jakobsdóttir en conférence de presse.

Règle de distanciation, port du masque, jauge des rassemblements publics ou encore limitation des horaires d’ouverture des bars et des restaurants : ces mesures n’auront désormais plus cours à partir du samedi 26 juin.

« En réalité, nous rétablissons la société dans laquelle nous sommes habitués à vivre et à laquelle nous aspirons » depuis l’entrée en vigueur des premières restrictions sur l’île nord-atlantique le 16 mars 2020, a souligné la ministre de la Santé Svandis Svavarsdottir citée dans un communiqué.

Cette décision, une première en Europe, a été prise conformément au calendrier en quatre étapes de suppression des restrictions sur le territoire islandais.

Dévoilé fin-avril, il prévoyait la levée de toutes les mesures nationales dans la seconde moitié du mois de juin « quand environ 75 % de la population [âgée de plus de 16 ans, NDLR] aura reçu au moins une dose d’un vaccin ».

Au 24 juin, 87,6 % de cette tranche d’âge, soit quelque 295 000 habitants de 16 ans ou plus sur une population totale d’environ 365 000 personnes, ont reçu au moins une dose d’un vaccin en Islande.

Des restrictions restent toutefois en vigueur aux frontières avec notamment la présentation obligatoire d’un test PCR négatif à l’arrivée suivi d’un autre double test PCR à l’issue d’un isolement de cinq jours pour les voyageurs non vaccinés.

Les passagers présentant un certificat de vaccination ou d’infection antérieure à la COVID-19, qui devaient jusqu’alors se faire tester une fois en arrivant en Islande, en seront exemptés à partir du 1er juillet.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.