Plus d’infirmières du Sud envoyées en renfort au Nunavut dans le Grand Nord canadien

Le ministre de la Santé du Nunavut, John Main, a annoncé mardi, en conférence de presse, que la Croix-Rouge canadienne et le gouvernement fédéral envoient des infirmières du sud du pays au Nunavut. (Radio-Canada)
La Croix-Rouge canadienne et le gouvernement fédéral envoient des infirmières du sud du pays au Nunavut pour prêter main-forte aux équipes médicales.

Le ministre de la Santé du Nunavut, John Main, en a fait l’annonce lors d’un point de presse mardi. Il a affirmé qu’il tentait « d’obtenir plus de soutien sur le terrain ».

Ottawa a déjà envoyé deux infirmières à Rankin Inlet, tandis que six infirmières de la Croix-Rouge canadienne seront déployées d’ici à mercredi à Taloyoak, à Igloolik et à Baker Lake. Comme l’explique le ministre Main, ces collectivités ont été choisies parce que ce sont celles qui ont le plus de cas actifs.

Le médecin hygiéniste en chef, Michael Patterson, précise que ces infirmières seront affectées à des tâches liées à la crise sanitaire et que leur rôle sera déterminé en fonction des besoins de chaque communauté.

« Il pourrait s’agir de tester, d’effectuer de la recherche de contacts, de vacciner, ou toutes ces réponses », ajoute-t-il.

Le 18 janvier, le premier ministre du Nunavut a annoncé qu’Ottawa allait déployer trois infirmières au territoire et que Statistique Canada mobiliserait neuf employés pour effectuer de la recherche de contacts.

Le ministre de la Santé tente aussi de recruter plus de personnel infirmier pour alimenter la ligne téléphonique d’urgence pour la COVID-19 et ainsi réduire les temps d’attente.

Il admet que les ressources pour répondre à la pandémie continuent d’être limitées, autant en matière de personnel médical que d’espaces alloués aux personnes atteintes pour qu’elles puissent s’isoler de manière sécuritaire.

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.