La délégation russe écartée des Jeux d’hiver de l’Arctique de 2023

Les athlètes rassemblés à Hay River pour la cérémonie de clôture des Jeux de 2018. (Mario De Ciccio/Radio-Canada)
Le Comité international des Jeux d’hiver de l’Arctique suspend immédiatement  la délégation Yamal de Russie en raison de l’invasion de l’Ukraine par Vladimir Poutine.

« Le Comité international des Jeux d’hiver de l’Arctique est extrêmement préoccupé par les événements en cours en Ukraine et leur impact sur la vie humaine. Nous nous joignons à nos partenaires mondiaux qui appellent à la paix », a indiqué John Flynn, président du Comité international des Jeux d’hiver de l’Arctique.

Les Jeux d’hiver de l’Arctique devaient initialement avoir lieu en mars 2022, mais ont été reportés en raison de la pandémie de COVID-19. Ils doivent désormais se tenir du 20 janvier au 4 février 2023 à Wood Buffalo, en Alberta.

La manifestation sportive qui a normalement lieu tous les deux ans rassemble plus de 2000 jeunes provenant des régions nordiques du Canada, de l’Alaska, de la Russie et des pays scandinaves. Un nombre équivalent de bénévoles sont aussi déployés durant une semaine.

Les Nénètses habitent une région située à 2500 km au nord-est de Moscou en Russie. (Dmitry Lovetsky/The Associated Press)

La Russie envoie une délégation aux Jeux d’hiver de l’Arctique depuis 1990. La région russe de Yamal y a été représentée pour la première fois en 2004.

Les Nénètses (on voit parfois Nenets) sont un peuple autochtone samoyède vivant à proximité du cercle polaire.

Yamal est une vaste péninsule russe de 120 000 kilomètres carrés avançant sur environ 700 kilomètres dans l’océan Arctique depuis la Sibérie occidentale.

Il est prévu que la délégation Yamal-Nenets de Russie soit hôte des Jeux en 2026.

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.