Des centres de santé fermeront leurs portes cet été dans le Nord canadien

Le centre de santé de Sanikiluaq fait partie des centres de santé qui ont fermé temporairement leurs portes au cours de l’été 2021 en raison de la pénurie d’infirmières. (David Gunn/CBC)
Pour une deuxième année de suite, le gouvernement du Nunavut fermera temporairement certains centres de santé communautaire d’ici au mois de septembre en raison d’une pénurie nationale de personnel soignant.

Le gouvernement anticipe aussi un ralentissement des services dans plusieurs centres de santé. « Le Nunavut doit faire concurrence à toutes les autorités du Canada pour recruter du personnel », a dit le ministère de la Santé dans un communiqué de presse mercredi.

Pour faire face à cette situation, le gouvernement affirme avoir mis en place des « plans d’urgence » pour garantir la continuité des services et poursuivre ses efforts de recrutement.

Le ministère de la Santé recourra à la fois à des services de santé virtuels, à des cliniques par avion et à des services paramédicaux.ministère de la Santé du Nunavut

Les appels reçus dans les centres de santé seront dirigés vers des services de soutien virtuel, lesquels pourraient être transférés automatiquement vers d’autres collectivités.

Il incombera par ailleurs à des employés paramédicaux de « fournir des soins d’urgence ou des soins en cas de situation potentiellement mortelle » dans les communautés dont le centre de santé est temporairement fermé, peut-on lire dans le communiqué.

Au printemps 2021, le gouvernement territorial a fait appel à des ambulanciers paramédicaux pour pallier le manque d’infirmiers. Selon le ministère de la Santé, environ 50 % des postes d’infirmiers permanents sont vacants au Nunavut.

Un air de déjà-vu

Cette pénurie de personnel survient alors que les maladies respiratoires sont en hausse au Nunavut. Certaines communautés sont d’ailleurs particulièrement touchées, notamment Arviat, où 16 évacuations médicales ont eu lieu entre les 15 et 27 mai.

Durant l’été 2021, le territoire avait été contraint de fermer plusieurs centres de santé, dont ceux de Resolute Bay et de Grise Fiord, faute de professionnels médicaux.

Joint par courriel, le ministère de la Santé affirme ne pas être encore en mesure de confirmer quels centres de santé devront fermer leurs portes. « Nous allons annoncer ces fermetures quand nous serons certains qu’elles ne peuvent être évitées », indique le porte-parole du ministère, Chris Puglia.

Ce dernier ajoute que les communautés touchées seront avisées deux semaines avant la fermeture prévue de leur centre de santé par l’intermédiaire de la radio locale et des médias sociaux. Elles recevront aussi un rappel une semaine avant la fermeture de l’établissement.

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.