Une Journée nationale des peuples autochtones en personne dans le Nord canadien

Cette année, la Journée nationale des peuples autochtones aura lieu en personne au Yukon. (Vincent Bonnay/Radio-Canada)
Le 21 juin, le Canada célèbre la Journée nationale des peuples autochtones. Au Yukon, cette journée revêt une importance particulière, puisque c’est la première année, depuis 2019, que les événements ont lieu en personne.

Les organisateurs et les participants ont hâte aux célébrations de mardi.

« Je suis très enthousiaste », confirme Teagyn Vallevand, membre de la Première Nation Kwanlin Dün et une des organisatrices de la journée au Centre culturel de la Première Nation.

À Whitehorse, les activités seront nombreuses tout au long de la journée et démarreront avec une cérémonie d’ouverture avec des prières et des discours. Durant la journée, les participants pourront prendre part à des démonstrations de sport avec l’Aboriginal Sport Circle et de sculpture sur canoë et faire des emplettes au marché des artisans.

De la gastronomie sera aussi offerte sur place tout au long de la journée, et plusieurs artistes se produiront sur la scène principale et dans des zones plus intimistes.

Les concerts et les performances commenceront après le dîner communautaire et se poursuivront jusqu’à 21 h. Parmi les artistes, il faut compter les danseurs Dakha Khwaan, Local Boy ou encore Ben Charlie and Carl Carpentier.

À Whitehorse, les célébrations de la Journée nationale des peuples autochtones auront lieu à l’extérieur du centre culturel Kwanlin Dün (archives). (Claudiane Samson/Radio-Canada)

Teagyn Vallevand dit que le clou du spectacle est la présence du duo de hip-hop autochtone Snotty Nose Rez Kids, originaire de la Colombie-Britannique.

« Je suis fou de joie qu’il est capable de venir et de se produire au Yukon et sur le territoire des Kwanlin Dün », dit-il.

Concours de saumon

L’un des autres moments forts sera probablement la compétition de recette à base de saumon.

« Les années précédentes, le centre culturel Kwanlin Dün a organisé le concours de banique classique. Mais cette année, étant donné que c’est le 10e anniversaire du centre culturel, on a voulu épicer un peu les choses, explique Teagyn Vallevand. Nous avons donc opté pour une variante très amusante. »

Cette année, un concours de recette à base de saumon est organisé au centre culturel Kwanlin Dün dans le cadre de la Journée nationale des peuples autochtones. (Elizabeth Macdonald)

Michelle Friesen participera au concours. La première femme autochtone à avoir été élue au conseil municipal de Whitehorse a tout de suite embarqué en voyant l’affiche de l’événement même si, pour l’instant, elle avoue ne pas en connaître tous les détails.

« Tout le monde va tenter de concocter sa meilleure recette de saumon, puis il y aura des juges. Et j’espère qu’il y aura des restes! »

Toute la programmation aura lieu à l’extérieur sous des tentes, comme le confirme de son côté Heather McIntyre, la directrice générale du centre culturel.

« La journée a vraiment pris de l’ampleur au fil des ans. Il était devenu difficile de contrôler les gens à l’intérieur. De cette façon, nous pourrons accueillir plus de personnes. »

Des célébrations partout sur le territoire

Whitehorse n’est pas la seule ville où des activités sont prévues. La Première Nation Kaska a aussi vu les choses en grand pour son premier événement majeur organisé en personne depuis mars 2020, soutient Selena Pye, qui coordonne les événements et fait partie du Conseil Daylu Dena.

On sait comment faire la fête pour la Journée nationale des Autochtones.Selena Pye, coordonnatrice des événements pour la Première Nation Kaska et membre du Conseil Daylu Dena

Elle précise que toutes les festivités auront lieu à Lower Post, parce que le conseil de Watson Lake a fait un partenariat avec ses homologues de la Colombie-Britannique.

Les événements se dérouleront de 10 h à 22 h et offriront notamment des jeux de main traditionnels, de la sculpture de baguettes de tambour, de la peinture sur roche, un concours de création de tee-shirts et la confection de baniques.

Selena Pye s’attend à recevoir jusqu’à 300 personnes.

« Nous voulons juste que les gens viennent s’amuser, se rencontrer et se retrouver entre eux. »

Pour ceux qui souhaitent célébrer la journée du 21 juin sur les terres traditionnelles des Tr’ondëk Hwëch’in, la Première Nation organise un rassemblement communautaire au centre culturel Danoja Zho à partir de 11 h 30, avec des prières, des chants, des divertissements et une restauration sur place.

Au centre culturel Da Ku, de la Première Nation Champagne/Aishihik, la Journée nationale des peuples autochtones coïncide avec l’ouverture d’une exposition sur les tenues cérémonielles de remise de diplômes des élèves autochtones du Yukon.

Michelle Friesen rappelle que, au-delà des nombreuses festivités proposées, le 21 juin est aussi un moment pour prendre du temps pour lire des articles, sensibiliser les gens et s’informer sur l’histoire des peuples autochtones.

« Nous devons vraiment réfléchir à nos origines, à notre culture, à nos traditions, à la force de nos aînés et de nos ancêtres pour nous accrocher à tout cela et le transmettre aux générations suivantes. »

« C’est aussi l’occasion de réfléchir à la signification de la vérité et de la réconciliation. »

Avec des informations de Maya Lach Aidelbaum

Laureen Laboret, Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.