Ottawa veut accroître le nombre d’avocats au Nunavut, dans l’Arctique canadien

Share
Le Programme de droit du Nunavut a vu le jour en 2017 à la suite d’un partenariat entre le Collège de l’Arctique, au Nunavut, et l’Université de la Saskatchewan, à Saskatoon. Cette image montre les étudiants du programme lors de leur rentrée en septembre 2017. (Université de la Saskatchewan)
Le ministère canadien de la Justice a annoncé une somme de 341 600 $ sur deux ans destinée à un programme de formation juridique situé au Nunavut, dans le nord-est du pays, dont l’objectif est d’accroître le nombre d’avocats à travers le territoire et de favoriser l’accès pour tous à la justice.

Le ministre fédéral de la Justice et procureur général du Canada, David Lametti, était de passage dimanche à Iqaluit, la capitale du Nunavut, pour en faire l’annonce.

« Notre investissement dans ce programme et notre soutien à la revitalisation des systèmes juridiques autochtones constituent un investissement dans l’avenir du Nunavut », a-t-il mentionné par voie de communiqué.

Le Programme de droit du Nunavut est issu d’un partenariat entre l’Université de la Saskatchewan, dans le sud du pays, et le Collège de l’Arctique, un établissement d’enseignement postsecondaire au Nunavut. En septembre 2017, 25 étudiants ont été admis dans la première et unique cohorte du programme.

Le Collège de l’Arctique, situé à Iqaluit, est le seul établissement d’enseignement du Nunavut qui offre une formation en études juridiques. (Vincent Desrosiers/CBC)

Les cours sont offerts dans les deux établissements d’enseignement, situés respectivement à Saskatoon et à Iqaluit. D’une durée de quatre ans, le programme comprend des cours spécifiques au contexte inuit, dont certains portent sur les traditions juridiques autochtones, l’Accord sur les revendications territoriales du Nunavut et la terminologie juridique en inuktitut.

« Ce financement nous permettra de fournir à nos étudiants de nouvelles occasions de participer activement à la profession juridique et d’acquérir des compétences pratiques et une connaissance du droit traditionnel inuit », a indiqué le directeur du programme, Stephen Mansell.

À l’heure actuelle, le territoire compte 272 avocats actifs à travers le territoire de plus de 35 000 habitants, selon les données du Barreau du Nunavut.

À terme, le Collège de l’Arctique espère qu’un plus grand nombre d’avocats se tourneront vers le droit familial et le droit des sociétés. Les étudiants obtiendront leur diplôme en 2021, année de clôture du programme.

Le financement fédéral découle du Programme juridique de partenariats et d’innovation, qui vise notamment à assurer un meilleur accès à la justice et à encourager la participation des citoyens au système judiciaire.

La formation d’enseignement a été créée pour faire suite à l’un des « 94 appels à l’action » de la Commission de vérité et réconciliation, dont le rapport final a été rendu public en 2015.

Share
Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s'ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *