Trafic d’alcool dans l’Arctique québécois : de multiples perquisitions réalisées à Montréal

Le bureau de la Sûreté du Québec (SQ) à Kuujjuaq, un village du Nunavik, la région inuit du Nord-du-Québec. La SQ est l’un des quatre services de police qui ont effectué des perquisitions dans la région de Montréal mardi dans le cadre d’une enquête sur la vente illégale d’alcool et de drogues dans l’Arctique québécois. (Eilís Quinn/Eye on the Arctic)
Plus de 80 policiers, issus de quatre corps de police différents de la province canadienne du Québec, ont participé mardi à des perquisitions dans la région de Montréal dans le cadre d’une enquête visant à démanteler un réseau de vente illégale d’alcool et de drogues au Nunavik, la région inuit du Nord-du-Québec.

En tout, sept résidences et cinq véhicules ont été ciblés lors des raids effectués mardi matin dans le cadre du projet Plutonium par la Sûreté du Québec (SQ) (la police provinciale du Québec), le Service de police de Laval, qui dessert la ville de Laval juste au nord de Montréal, le Corps de police régional Kativik, qui dessert le Nunavik, et le Service de Police de la Ville de Montréal (SPVM).

Un porte-parole de la SQ a indiqué à Regard sur l’Arctique mardi matin que les autorités n’étaient pas en mesure de révéler immédiatement ce qui avait été saisi, si tant est qu’il y ait eu une saisie.

Aucune arrestation n’a été effectuée.

Dans un communiqué de presse publié mardi, la SQ a déclaré que l’enquête avait débuté en juin 2019 dans le but d’éradiquer le trafic illégal de drogues et d’alcool vers les communautés du Nunavik. Elle avait été menée en collaboration avec Postes Canada, Revenu Québec, qui est l’agence fiscale du Québec, et la Société des alcools du Québec (SAQ).

Une carte de la police provinciale du Québec illustrant le cheminement de l’alcool et des drogues illicites vers le Nunavik, la région inuit du Nord-du-Québec. Le village de Kuujjuaq, la capitale administrative du Nunavik, est absent de la carte, mais il se trouve juste au sud de Tasiujaq. Le village de Kuujjuarapik est également absent de la carte, mais il est situé au sud d’Umiujuaq. (Sûreté du Québec, Corps de police régional Kativik)

La SQ a précisé dans le communiqué de presse qu’entre 2016 et 2020, plus de 39 000 bouteilles d’alcool ont été achetées pour une valeur de 900 000 dollars. Les bouteilles, principalement de la vodka, sont ensuite vendues à un prix huit à douze fois plus élevé que dans le sud de la province.

Les articles illégaux sont envoyés au Nunavik par la poste, selon la police.

Le Corps de police régional Kativik affirme que 74 % de ses appels sont liés à l’alcool.

La police provinciale du Québec a indiqué que de plus amples informations sur les descentes seront publiées plus tard mardi.

– Traduction par Mathiew Leiser, Regard sur l’Arctique

Eilís Quinn, Regard sur l'Arctique

Eilís Quinn, Regard sur l'Arctique

Eilís Quinn est une journaliste et responsable du site Regard sur l’Arctique/Eye on the Arctic, une coproduction circumpolaire de Radio Canada International. En plus de nouvelles quotidiennes, Eilís produit des documentaires et des séries multimédias qui lui ont permis de se rendre dans les régions arctiques des huit pays circumpolaires.

Elle s’intéresse notamment aux changements climatiques et aux enjeux auxquels sont confrontés les peuples autochtones du Nord.

Son enquête journalistique «Arctique – Au-delà de la tragédie » sur la mort violente de Robert Adams, un Inuk de 19 ans du Nord du Québec, a reçu une mention honorable pour son excellence dans la couverture de la violence et des traumatismes aux prix Dart 2019 à New York. Son documentaire multimedia «Bridging the Divide» sur la système de santé dans l'Arctique canadien a été finaliste aux prix Webby 2012.

Au cours de sa carrière Eilís a travaillé pour des médias au Canada et aux États-Unis et comme animatrice pour la série «Best in China» de Discovery/BBC Worldwide.

Twitter: @Arctic_EQ

Courriel: eilis.quinn@radio-canada.ca

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *