Vers la phase 2 du déconfinement dans les Territoires du Nord-Ouest canadiens

La deuxième phase du déconfinement des T.N.-O. pourrait arriver dès le 12 juin. (Mario de Ciccio/Radio-Canada)
Les Territoires du Nord-Ouest pourraient entamer la phase 2 de leur plan de déconfinement dès le 12 juin, selon la médecin hygiéniste en chef du territoire, Kamy Kandola.

Dans un point de presse mercredi, la Dre Kandola a expliqué que le territoire continuait d’être en bon état pour permettre la levée d’autres restrictions dès la semaine prochaine, mais qu’il faut tout de même rester vigilant.

Depuis le 15 mai, les Ténois sont dans la phase 1 du plan de déconfinement intitulé Une reprise avisée.

Le plan planifie l’entrée en vigueur de la phase 2 de 4 à 6 semaines après celle de la phase 1, à condition que les cas de COVID-19 par transmission communautaire soient limités et que le gouvernement ait encore une forte capacité de faire le suivi des contacts.

Aucun nouveau cas de COVID-19 n’a été enregistré dans le territoire depuis le cinquième cas, au début d’avril. Le territoire ne compte plus de cas actifs depuis le 20 avril.

Réouverture des restaurants, bars et cinémas

La deuxième phase du relâchement des mesures de confinement permettra notamment, avec certaines restrictions, la réouverture des bars et des restaurants, des salles de cinéma, ainsi que des lieux de culte.

Les activités extérieures d’au plus 50 personnes seront également permises à condition de pouvoir respecter les normes de distanciation physique.

Les bureaux de service gouvernementaux pourront aussi rouvrir au public en maintenant des mesures de distanciation physique.

Les restaurants et les bars pourront rouvrir à capacité réduite lors de la deuxième phase. (Mario de Ciccio/Radio-Canada)
Pas de voyages, sauf, peut-être, au Nunavut

Depuis le dépôt de son plan de déconfinement, la médecin hygiéniste en chef du territoire a souvent répété que les frontières du territoire resteront fermées aux non-résidents, avec certaines exceptions pour les travailleurs essentiels, jusqu’à la découverte d’un vaccin ou d’un traitement contre le virus.

Cette restriction des voyages ne changera pas dans la phase 2.

Cependant, Kami Kandola dit présentement travailler avec son homologue du Nunavut afin de permettre une « bulle de voyage » entre les deux territoires.

Les Ténois pourront peut-être accueillir des visiteurs du Nunavut cet été. (Mario de Ciccio/Radio-Canada)

Cette bulle viendrait permettre aux résidents des deux territoires de voyager entre les deux sans les restrictions actuelles.

En conférence de presse, jeudi matin, le médecin hygiéniste en chef du Nunavut, Michael Patterson, a expliqué que les deux territoires travaillent présentement sur l’élaboration de restrictions pour contrer ceux qui voudraient tirer avantage cette ouvertu.re pour éviter l’isolation obligatoire pour les résidents du Nunavut qui veulent rentrer chez eux.

Mario De Ciccio, Radio-Canada

Mario De Ciccio, Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *