Les Territoires du Nord-Ouest canadien dévoilent leur plan de déconfinement

Les nouvelles mesures forcent les Ténois à maintenir en tout temps une distance physique d’au moins deux mètres entre eux. (Mario de Ciccio/Radio-Canada)
Le plan de déconfinement des Territoires-du-Nord-Ouest intitulé Une reprise avisée se fera en trois phases principales et doit commencer dès la semaine prochaine. Ces phases graduelles permettront une reprise des activités sociales et économiques à l’intérieur du territoire, tout en maintenant la fermeture des frontières.

Les Territoires du Nord-Ouest ne comptent plus de cas actifs connus de la COVID-19 depuis déjà quelques semaines, mais les mesures restrictives persistent afin de protéger les collectivités à risques de territoire, ainsi que son système de santé à capacité limité.

Pour commencer le déconfinement, les autorités maintiennent qu’il faudra continuer de contrôler les entrées au territoire, de maintenir les protocoles d’auto-isolement pour ceux qui reviennent au territoire, de préconiser une stratégie de dépistage solide, et ultimement, que la situation reste stable.

La première phase viendra relâcher des interdictions de rassemblements et devra permettre la réouverture de certains commerces, notamment les établissements de services personnels comme les salons de coiffure ou de massothérapie.

Si tout se passe bien, une deuxième phase viendra alléger un peu plus les restrictions en plus de permettre la réouverture de lieux de rassemblements comme les restaurants.

La troisième phase viendra dans plusieurs mois, une fois qu’une deuxième vague d’infection aura été observée au pays.

Selon le gouvernement, le retour à la normale, ou du moins, la levée de toutes les mesures de précautions ne viendra qu’une fois la mise sur pied d’un vaccin ou un traitement.

Les Territoires du Nord-Ouest n’ont pas l’intention d’ouvrir les frontières dans les mois à venir aux voyages non-essentiels. (Katie Toth/Radio-Canada)
Première phase

La première phase de déconfinement aura lieu après le 17 mai, en autant qu’aucun nouveau cas de transmission communautaire n’est confirmé au territoire.

Les ménages pourront accueillir jusqu’à 5 visiteurs chez eux, tant qu’il n’y a pas plus de 10 personnes dans la même maison au même moment.

Un maximum de 25 personnes pourra se ressembler pour participer à une activitée à l’extérieure à condition de pouvoir respecter les normes de distanciation physiques.

En prenant les mesures de précaution nécessaire, des établissements comme les salons de coiffure, les optométristes, les massothérapeutes et les musées pourront rouvrir.

Les écoles pourront rouvrir en limitant la taille des classes.

Les opérateurs touristiques pourront offrir leurs services aux résidents du territoire seulement.

Certains événements de masse à l’extérieur, comme les marchés fermiers et les théâtres extérieurs seront permis si les mesures de prévention nécessaires sont prises.

Les terrains de jeux pourront rouvrir.

Les jardins communautaires, les plages et les terrains de golf, de baseball, et de soccer pourront rouvrir avec certaines restrictions.

Les salons de coiffure pourront rouvrir dans la première phase. (Matt Barnard/The Associated Press)
Deuxième phase

La deuxième phase aura lieu de 4 à 6 semaines après la mise en place de la première phase, à condition que les cas de COVID-19 par transmission communautaire soient limités et que le gouvernement ait encore une forte capacité de retracer les contacts.

Les activités extérieures d’au plus de 50 personnes seront permises à condition de pouvoir respecter les normes de distanciation physiques.

Les restaurants, les bars (mais pas les discothèques) et les salles de cinéma pourront rouvrir à capacité réduite et en prenant les mesures de prévention nécessaires.

Les églises et les centres spirituels pourront rouvrir, mais les rassemblements seront limités à 25 personnes.

Les bureaux de service gouvernementaux pourront rouvrir au public en maintenant des mesures de distanciation physiques.

Les bars et les restaurants pourront rouvrir dans la deuxième phase. (Mario de Ciccio/Radio-Canada)
Troisième phase

La troisième phase viendra si la situation reste stable et après qu’une deuxième vague d’infections ait eu lieu au Canada et aux États-Unis. Selon le gouvernement ténois, des prévisions laissent présager une deuxième vague à l’automne.

Les activités extérieures seront permises sans limites de participants à condition de pouvoir respecter les normes de distanciation physiques.

Les piscines publiques pourront rouvrir à capacités réduites. Cependant, les saunas, les jacuzzis et les bains de vapeur devront rester fermés.

Les festivals pourront être tenus à l’extérieur avec certaines restrictions.

Les piscines publiques pourront rouvrir lors de la troisième phase. (Marc-Antoine Lavoie/Radio-Canada)
Un retour à la normale?

Les événements de masse à l’intérieur, comme les bingos, les conférences et les rassemblements communautaires ne seront pas possibles avant une levée complète des mesures de précautions.

Cette dernière phase n’aura lieu, selon le gouvernement, que lorsqu’un traitement ou un vaccin aura été mis sur pieds, ce qui pourrait prendre du temps.

Le plan n’exclut pas la possibilité de devoir revenir à une phase précédente pendant le déconfinement ou de remettre en place des mesures de confinement sévères si jamais la situation s’envenime.

Mario De Ciccio, Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.