Enquête suite à la mort d’un chasseur attaqué par un bison au Yukon

Le bison est une espèce qui a été réintroduite au Yukon dans les années 1980. (Gouvernement du Yukon)
Les agents de conservation de la faune du Yukon ont ouvert une enquête après qu’un chasseur de Whitehorse soit mort au cours de la semaine des suites d’une attaque de bison.

Terry Joseph Arthur Still, 43 ans, chassait en compagnie d’un ami dans la région de Champagne quand ils ont réussi à traquer un bison solitaire samedi matin très tôt.

Selon le communiqué de la coroner du Yukon, Heather Jones, les deux hommes ont tiré sur l’animal à plusieurs reprises avant de s’approcher du bison qu’ils croyaient abattu.

Terry Joseph Arthur Still (gauche) est mort à la suite de l’attaque d’un bison près de Haines Junction pendant une sortie de chasse. (Ashley Fewer/GoFundMe)

La victime s’est dirigée vers l’animal pendant que son partenaire se chargeait d’aller chercher le véhicule tout terrain. C’est à ce moment que le bison est « rapidement devenu mobile », selon la coroner, et a attaqué puis tué le chasseur.

« [Terry Joseph Arthur] Still a tiré [de nouveau] sur le bison, mais est mort des blessures infligées par l’attaque de l’animal. »Heather Jones, coroner du Yukon

Le bison a succombé à ses blessures à une centaine de mètres de la victime.

Une enquête et une nécropsie

Les agents de conservation, la Gendarmerie royale du Canada et les services ambulanciers se sont rendus sur place samedi pour observer la scène, selon le communiqué de la coroner.

Le ministère de l’Environnement a annoncé qu’une enquête sera réalisée par les agents de conservation de la faune ainsi qu’un biologiste principal qui procéderont ensemble à une nécropsie sur le bison avec l’appui de la vétérinaire en chef du territoire.

Radio-Canada

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *