Des artistes canadiens des Territoires du Nord-Ouest exposés au British Museum

Deux couvre-théières de l’artiste Donna Akhiatak sont présentés lors d’une exposition sur l’Arctique au British Museum à Londres. (Donna Akhiatak)
Une nouvelle exposition au British Museum de Londres, un des musées les plus célèbres au monde, fait connaître au public depuis jeudi des artistes des Territoires du Nord-Ouest (T.N.-O.).

Arctic: culture and climate invite les visiteurs à découvrir de riches cultures du Grand Nord dont certaines ont plus de 30 000 ans et qui doivent s’adapter aux rapides changements climatiques.

« Beaucoup de gens sont impressionnés par la beauté de l’artisanat et la maîtrise du travail des femmes de l’Arctique », affirme Peter Loovers, un anthropologue de l’Université d’Aberdeen qui a étudié la culture Gwich’in pendant environ un an à Fort McPherson, dans les T.N.-O.

Parmi ces artistes figure Donna Akhiatak originaire d’Ulukhaktok dont des couvre-théières sont exposés au musée. Il s’agit de la première fois que son art est montré à l’extérieur du Canada.

Vivre avec les changements climatiques

Une autre artiste, Lucy Simon de Jean Marie River, travaille sur de la peau d’orignal. Elle a profité de l’exposition pour dévoiler sept broches et quelques épingles à cheveux : « Je suis tellement contente parce que je ne suis jamais venu en Europe et tout mon travail est là. »

Peter Loovers souligne que l’exposition cherche aussi à montrer comment les habitants du Grand Nord vivent avec les changements climatiques et les expériences qui en ressortent.

Cependant, le magasin du British Museum a tout de même reçu quelques plaintes lorsque des gens se sont aperçus que des objets Gwich’in qui contenaient de la fourrure étaient à vendre.

L’exposition se termine le 21 février 2021.

Radio-Canada

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *