Dans l’arctique canadien, un cas confirmé de COVID-19 à la mine Méliadine au Nunavut

La mine Meliadine au Nunavut est située à environ 25 km au nord de Rankin Inlet dans la région de Kivalliq. (Agnico Eagle Mines)
Un cas de COVID-19 a été détecté mardi chez un travailleur de la mine Méliadine, située au Nunavut.

Agnico Eagle a indiqué qu’un de ces employés a reçu un résultat positif à un test qu’il avait effectué avant de partir du Québec.

Les autres travailleurs qui se sont retrouvés dans le même avion que lui mercredi dernier ont tous été placés en isolement.

Au total, 17 personnes ont été en contact étroit avec le travailleur infecté. Elles sont retournées chez elles à bord d’un vol nolisé aujourd’hui.

Agnico Eagle estime qu’il est peu probable que des résidents de Rankin Inlet, une communauté située à 25 kilomètres de la mine, aient été contaminés par le virus.

Ismaël Houdassine, Regard sur l'Arctique

Ismaël Houdassine, Regard sur l'Arctique

Ismaël Houdassine est diplômé en journalisme de l’Université de Montréal. Il commence sa carrière comme reporter et journaliste culturel. Avant de rejoindre l’équipe de Radio-Canada, il a collaboré durant plusieurs années pour plusieurs médias, notamment l’Agence QMI et Le HuffPost.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *